Alindao : Lettre d’un compatriote au Cardinal Dieudonné Nzapalaïnga

0
255

Lettre au Cardinal Nzapalainga Monseigneur, Il y a plus d’un mois j’ai pu entrer en contact grâce aux réseaux sociaux avec l’abbé Blaise Mada,un condisciple et ami du petit séminaire St André de Berberati que je n’ai pas revu depuis plus de vingt ans. À ma question de savoir s’il était en sécurité à Alindao il m’a dit que « Dieu est au contrôle. » J’ai appris avec stupéfaction que lui,un autre prêtre et beaucoup d’autres compatriotes ont été lâchement assassinés. Vos services, impuissants, se sont contentés d’annoncer la triste nouvelle et comme le gouvernement de condamner ces assassinats.Je sais que vous êtes un homme épris de paix et de justice.Mais au nom de quel principe des évêques continuent ils à rencontrer des gens qui se sont mis en dehors de la République ? Le pardon?Je ne crois pas car ceux que vous rencontrez le jour viennent trucider vos prêtres la nuit. Jusques à quand laisserez vous les prêtres subir le martyr dans des zones occupées ?L’épiscopat centrafricain a t-il mené une réflexion sur la protection des prêtres en zone de conflit? Jésus qui fuyait souvent les pièges des pharisiens était il un lâche?Non. Au lieu de laisser les abbés seuls et sans protection vous auriez dû les affecter ailleurs.Ce n’est pas une démission devant leurs charges.Puisque l’église catholique a déjà assez payé un lourd tribut dans un conflit que des agents luciferiens veulent coûte que coûte confesssionnaliser, je vous prie de faire assurer la protection des prêtres ou de les retirer simplement. Les parents et les amis de ces abbés ont besoin d’eux.Dieu veut ses prêtres vivants pour propager son message que morts et enterrés à la va vite comme des bandits. Dans l’espoir que le sang de vos collègues n’a pas coulé en vain je vous prie de croire comme moi en l’espérance d’un monde juste dirigé par Christ où il n’y aura plus de deuil,de maladie,de guerre,de rébellion.

Eric Béïna

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here