Alerte – Info : Touadéra en Russie et navigue à vue….

0
21

Tongana mokonzi ti mangboko a inga ye so lo yeke sara ape mangboko ni ayeke tuku

Dans la nuit du vendredi au samedi de la semaine passée, Faustin Touadéra accompagné de son directeur de cabinet et d’une délégation restreinte s’est envolé depuis Bangui direction Sotchi en Russie. Cette ville touristique située au bord de la mer Noire est le refuge des oligarques et mafiosi caucasiens où le vin géorgien est de qualité et les filles caucasiennes peu farouches bien qu’assez chères. Le Président de Bangui, dont l’aspect physique lors de sa récente sortie à l’international apparaît préoccupant profitera de cette visite pour soigner des ennuis de santé en faisant des soins médicaux cardiaques et urologiques. Il rencontrera aussi probablement des officiels russes qui reçoivent souvent à Sotchi où le climat est meilleur qu’à Moscou. Faustin Touadéra pourra ainsi revoir les marchands d’armes du Kazakhstan et y conclure certaines transactions. Allons-nous prochainement revoir l’Antonov Alma Alty sur le tarmac de Mpoko comme au bon vieux temps ? Si c’est le cas, il faudra s’interroger sur le financement car de tels achats ne sont pas envisageables avec l’état des finances actuel du pays alors que les bailleurs de fonds internationaux appellent à  plus de transparence et moins de dépenses.
La France elle ne veut plus être en première ligne sur le dossier centrafricain et délègue désormais à l’Union Africaine qui a les coudées franches pour faire avaler sa feuille de route au peuple centrafricain. Le 25 Septembre dernier à Paris, Emmanuel Macron a même sermonné ses proches conseillers pour lui avoir fait perdre une heure avec ce « zigoto » alors qu’il devait recevoir Michel Aoun, le Président de la République du Liban quelques minutes plus tard avec la question Syrienne autrement plus importante pour Paris. Emmanuel Macron a donc été expéditif et même désagréable avec Touadéra même s’il a bien sûr fait bonne figure en conférence de presse, politique oblige. D’ailleurs, même le délégué de l’UE à Bangui n’est plus un Français, l’italienne Samuela Isopi, venant tout juste de succéder au français Jean-Pierre Reymondet Commoy…
Ce sont plutôt les Etats-Unis qui risquent d’être échaudés de cette visite de la Présidence Centrafricaine à Poutine. Par la voix de Nikki Haley, ambassadrice et représentante permanente des Etats-Unis auprès des Nations unies, les américains s’opposent régulièrement aux russes sur les grands dossiers internationaux et à l’ONU. Les Etats-Unis risquent-ils pour autant d’ajouter la RCA sur la liste noire des Etats dont les ressortissants sont interdits d’entrée sur le territoire des Etats Unis ? L’administration Trump risque en tous cas couper les vivres aux organisations américaines travaillant en Centrafrique et ce petit jeu pourrait devenir dangereux sachant que le Président américain a l’ONU dans sa ligne de mire…
Parfait Onanga-Anyanga, le chef de la Minusca arrive lui en fin de mission. Il quittera définitivement la République Centrafricaine en décembre et ne cache pas en coulisses sa grande déception vis à vis de Touadéra qui, dit-il, « n’a aucun leadership ». Les mauvaises performances de la Minusca sur le terrain, les accointances de certains contingents avec les trafics mafieux (diamants, or, bovins, etc.) et les chefs rebelles (Ali Darass, Abdoulaye Hissène, Sidiki) ont eu raison de lui qui ne sera pas maintenu par António Guterres le nouveau Secrétaire Général de l’ONU depuis Janvier 2017 qui cherche à étendre son propre réseau. En principe, Touadera devait aujourd’hui recevoir Adama Dieng le conseiller spécial de l’ONU pour la prévention du génocide. Mais comme à son habitude, dès qu’un officiel de l’ONU vient à Bangui, il prend la poudre d’escampette. Il en fut ainsi avec le Président de l’AG Onu et Lacroix le patron des casques bleus…
Ne dit-on pas « Gouverner c’est prévoir » ? Il semble plutôt que le professeur (qui se rendra ensuite en République populaire de Chine) navigue à vue en ce moment …

Thierry Simbi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here