Alerte – Info : Sarandji achète la conscience des élus de la nation pour éviter la motion de censure en cours….

0
28

SANGBILEGUE, 18 mai  2017—Le premier ministre Simplice Sarandji sous pression, a libéré un mois de frais de session à l’Assemblée Nationale. Ce geste dont l’objectif est d’apaiser les députés déterminés à faire partir le PM par la motion de censure, ne semble pas atteint son objectif.

L’argent a été décaissé sur ordre du premier ministre dans la journée du mercredi. Selon les informations de Sangbilegue, le premier ministre a pris la décision dans la hâte et sur conseil de certains de ses proches qui ont été informés des menaces de motion de censure qui prennent de l’ampleur au niveau de l’assemblée nationale.

Le bureau de l’Assemblée Nationale ayant reçu les fonds a dans la soirée, procédé à la répartition. Mais les honorables maintiennent leur position sur la question, « il croit qu’en nous remettant ces sous, il va nous dissuader mais c’est faux. Il va partir. Nous continuons les concertations et une fois la majorité acquise dans les coulisses, la motion sera proposée et le PM partira, c’est une question de temps » a confié un député rencontré au parlement après la répartition des fonds.

Depuis des mois, le premier ministre a refusé d’envoyer de l’argent à l’Assemblée Nationale qui a trop souffert de cette situation. Les nuages entre les relations du président de l’Assemblée Nationale et du chef de l’Etat seraient partis de là. Malgré le refus du gouvernement de remettre de l’argent au parlement, la chambre a continué à fonctionner car selon nos informations Karim Meckassoua a toujours réussir à faire injecter de l’argent même si l’origine de ces fonds reste une question.

Simplice Sarandji, ami très proche du chef de l’Etat nommé premier ministre a exacerbé l’Assemblée Nationale a plusieurs reprises. Plus d’une fois, il a du demander pardon à la représentation nationale pour des langages peu commodes tenus devant cette chambre. Cet enseignement n’est visiblement pas politique.

SANGBILEGUE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here