Alerte – Info : BANGASSOU ENCERCLÉE PAR DES PEULHS UPC RENFORCÉS PAR DES MERCENAIRES SOUDANAIS.

0
36

<< Cher neveu,
Depuis deux jours, de folles rumeurs courent notre ville fantôme, avec sa prise officielle par les Peulhs armés se revendiquant de #AliNdarassa, qui nous ont fait savoir qu’ils sont ici à la demande du Gouvernement Centrafricain, de la Minusca et de l’Union Européenne (#UE).

Ces rumeurs font état de ce que plus de six cent (600) Peulhs et Soudanais seraient en progression sur #Bangassou, leur prochain objectif, après le contrôle de #Zémio.

Prétextant devancer les #Autodéfenses afin de les empêcher de libérer Zémio, opérant en petits groupes dans la brousse, après avoir dépassé #Démbia, alimentés par les Soudanais provenant de #Djémah, ils se rapprocheraient dangereusement de Bangassou.

Comme je te l’avais dit, ils évoluent sous protection du Contingent Marocain, bénéficiant des apports du Capitaine #Atim, en stratégie et renseignements, après avoir appuyé leurs infiltrations et prise de contrôle de Zémio, une ville fantôme qui leur sert de base arrière dans leurs visées sur le #MBomou.

Bien que son remplaçant soit arrivé, il serait bon de savoir qu’il tarde à partir.

Les manigances du Capitaine Atim se précisent donc à Zémio. Il est plus que jamais le cerveau de cette équipée Peulh. Serait-il en attente pour couvrir l’objectif Bangassou ?

Si le groupe le plus important en nombre d’envahisseurs proviennent de Zémio et Djémah, les patriotes, en phase avec les notables du M’Bomou, depuis leur conclave de Janvier, ne devraient pas oublier les autres axes de #Bakouma et #Gambo, sachant de même que les Soudanais utilisent des #A52.

D’après les indiscretions ici à Zémio, les assaillants de Bangassou se subdiviseraient en trois groupes pour lancer l’assaut sur la ville, »ces jours-ci.

Par les axes de #Fodé, #Rafaï et un autre dont j’ai pas retenu la localisation.

J’ai failli oublier de te signaler qu’ils ont installé un camp d’entraînement sur une de leur base, sur le plateau de #Gadjia, situé à une dizaine de bornes de #ATIM, le Centre de Formation Biblique des Pasteurs Américains. Ce camp est sous la responsabilité d’un certain Général #AbakarGarba, sous la coupe du Marocain Atim.

Pour le moment, cher neveu, voici les éléments recueillis à ta demande pour t’éclairer sur notre situation très incertaine à Zémio, devenue un petit village déserté, malgré le retour des prêtres et des humanitaires. Le gros de population étant encore de l’autre côté du fleuve, en #RDC.

Nous sommes un petit nombre d’anciens à demeurer. Il faut bien quil y ait des gardiens du temple.

Tu noublieras pas de m’alimenter en crédits de communication Télécel afin de maintenir le contact.

Ne nous oubliez surtout pas. À très bientôt.

Ton oncle Mboli.>>

Henri Grothe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here