Alassane Ouattara : sa grosse colère contre Hamed Bakayoko

0
141

Alassane Ouattara : sa grosse colère contre Hamed Bakayoko

Le chef de l’État ivoirien, Alassane Ouattara, premier président de la troisième république de la côte d’ ivoire, n’est pas d’ humeur avec son premier ministre, le ministre de la défense Hamed Bakayoko. Cependant, « il est en train de mettre tous les ingrédients en place pour tuer politiquement Hambak« .

En guise de clarification, notons que le message a été relayé par « Africa Intelligence » sur l’avis du président Alassane Ouattara de muter Hamed Bakayoko à la tête de la primature et de nommer a nouveau un technocrate à ce poste. A cet effet, cette intention du chef de l’État ivoirien a suscité suscité plusieurs d’interrogations.

Ainsi, l’on pourrait chercher à savoir ce qui a bien pu susciter cette guéguerre entre Hambak et le président pour que l’option d’un premier ministre technocrate soit envisageable? A cette allure, Mamadou Traoré, un proche de Soro Guillaume semble avoir la réponse à cette question.

Selon Mamadou Traoré, Alassane Ouattara est en train de mettre en place tous les ingrédients pour tuer politiquement Hamed Bakayoko, celui qu’ il appelle affectueusement mon « fils ».

Voici son message:

« Il procède comme le serpent qui veut avaler sa proie. Patiemment, il attend sa proie. Il l’a séduit en l’hypnotisant et avant que la proie ne se rende compte du danger qui la guette, elle est déjà étouffée et avalée. Le gourou du Restaurant est un monstre froid et patient. Il prend son temps pour en finir avec sa proie.

C’ est en 2007, qu’il a commencé à guetter Guillaume Soro lorsque ce dernier est devenu le Premier Ministre de Laurent Gbagbo. Il ne lui a jamais pardonné cette outrecuidance.

Mais jamais, il n’a montré à Guillaume Soro qu’il a avait une dent contre lui. Patiemment et calmement il l’a séduit et hypnotisé. Guillaume Soro, qui est très alerte, s’est laissé hypnotiser.

Et à doses homéopathiques, le gourou du Restaurant a travaillé en sorte à l’affaiblir sur le plan politique en réduisant sa marge de manœuvre politique. Il a commencé par l’éjecter tranquillement de la Primature.

Ensuite, il l’a ignoré dans le choix des Ministres au gouvernement. Enfin, il a fini par réduire, comme une peau de chagrin son budget de fonctionnement à l’Assemblée Nationale pour lui donner le coup de grâce avec sa démission forcée. Que son fils chéri ne se fasse pas d’illusions.

Il n’aura pas cette chance que Guillaume Soro a eu pour se refaire une force politique. Il a deux choix.

Soit il décide de s’aplatir devant le gourou du Restaurant pour espérer bénéficier de sa pitié. Soit il décide de se rebeller comme Guillaume Soro l’a fait. Mais en a-t-il les moyens et les capacités? J’en doute. Une chose est sûre et certaine. Le fils chéri du gourou du Restaurant est en ce moment dans pain. Il est dans le viseur de son papa chéri qui a une grosse rancune contre lui.

Ce papa chéri qui ne lui fait plus confiance. Ce papa chéri qui le soupçonne de vouloir lui faire des bébés dans le dos. Je l’ai dit il y a peu de temps.

Les prochaines victimes du gourou du Restaurant, dans le cadre de sa troisième dose, ce seront nos amis du Restaurant à qui il en veut pour n’avoir pas réussi a bien le faire élire malgré les milliards qu’il a mis à leur disposition pour le faire.

Et s’il y a un homme qui est rancunier dans ce pays, c’est bien le gourou du Restaurant. Les gens ont accusé à tort Bédié d’être rancunier. Nzueba, en matière de rancune est un kpèkpèro à côté du gourou du Restaurant.

Que Dieu nous garde contre les éclats d’obus politiques qui viendraient du Restaurant. Et pour parler comme les ivoiriens, je dirai yako au fils chéri du gourou du Restaurant. Il est en ce moment dans pain. Un gros pain même.

Si son papa chéri n’a pas épargné celui qui a gâté son nom avec une rébellion qui l’a porté au pouvoir, ce n’est pas lui, qui a gâté son nom, avec les faux coups qu’il a montés contre Guillaume Soro, qu’il épargnera. Je l’ai dit. On peut ne pas l’aimer hein! Mais le môgô là est méticuleux. Il est calculateur et il ne fait rien au hasard.

Il est très intelligent. Ça là, il faut le lui reconnaître.«

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here