Alassane Ouattara, Patrice Talon, Faustin-Archange Touadéra

0
187

Alassane Ouattara, Patrice Talon, Faustin-Archange Touadéra

Petites confidences et grandes intrigues. Chaque mardi, Africa Intelligence plonge dans les coulisses des palais du continent et au-delà.

L’aide de 495,4 millions de dollars (soit 302,3 milliards de francs CFA) décaissé par le Fonds monétaire international (FMI) le 26 mai arrive à point nommé pour le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara. Elle permet ainsi de boucler le budget de la Côte d’Ivoire, dont le dé cit est estimé en 2023 à environ 5 %. Il devrait se stabiliser à 3 % en 2025, le pays réussissant ainsi à respecter la norme communautaire en vigueur dans les huit membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Alassane Ouattara a missionné son ministre du budget et du portefeuille de l’Etat ivoirien Moussa Sanogo pour mettre sur pied un collectif budgétaire. Ce décaissement du FMI s’inscrit dans un programme plus large  nancé par l’institution à hauteur de 3,5 milliards de dollars.

En coulisses, Alassane Ouattara continue son plaidoyer auprès de la directrice générale du FMI pour un plafonnement des dé cits à 5 % pour les pays africains, contre 8 % en Europe et 9 % aux Etats-Unis.

Bénin – La candidature qui a coûté son poste au ministre Aurélien Agbénonci

L’annonce avait sonné comme un coup de tonnerre à Cotonou. Le 23 mai, le        chef        de      l’Etat        béninois,         Patrice     Talon,            avait        limogé    son indéboulonnable ministre des affaires étrangères depuis janvier 2017, Aurélien Agbénonci. Deux semaines après cet événement, de premiers éléments ont émergé sur les circonstances de ce départ.

En  filigrane apparaît le souhait du désormais ex-chef de la diplomatie béninoise de candidater pour le poste de représentant des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (Unowas) basé à Dakar (AI du 20/04/23). Un projet pour lequel Aurélien Agbénonci n’aurait pas demandé l’autorisation du président béninois. Une situation qui a particulièrement agacé celui-ci. Depuis le début de l’année, une partie de son premier cercle lui a également rapporté de supposées ambitions nourries par le ministre en vue de l’élection présidentielle de 2026. Depuis  n 2022, les relations entre les deux hommes s’étaient déjà particulièrement tendues (AI du 26/05/23).

Il a été remplacé Paulette Marcelline Adjovi, qui occupait depuis 2017 le poste d’ambassadrice du Bénin à Abuja. Elle est par ailleurs la sœur de Mathieu Adjovi, ancien président de l’Association interprofessionnelle du coton (AIC).

Centrafrique – Le discret lobbying de l’opposant Anicet-Georges Dologuélé contre le référendum de Touadéra

Avant que Faustin-Archange Touadéra ne lance le 30 mai dernier le référendum constitutionnel lui ouvrant la voie à un troisième mandat, l’opposition tentait de mobiliser les acteurs internationaux. Ainsi, le principal adversaire du président centrafricain, l’ancien premier ministre Anicet-Georges Dologuélé, avait pro té d’un voyage à Paris pour rencontrer le numéro 2 des renseignements rwandais, le colonel Jean-Paul Nyirubutama. Lors de leur rendez-vous, le référendum avait occupé une bonne part des discussions. Le Rwanda étant devenu un acteur diplomatique central à Bangui, les recommandations de Paul Kagame peuvent parfois être suivies d’effets.

Le président de l‘Union pour le renouveau centrafricain (URCA) s’était également rendu à Bruxelles pour enjoindre l‘Union européenne (UE) de ne pas  nancer le référendum constitutionnel. Une aide qui n’a jamais été à l’ordre du jour côté UE, qui rechigne à soutenir les élections locales prévues cette année, de crainte que celles-ci soient justement couplées avec le référendum. Ce dernier doit avoir lieu le 30 juillet, repoussant à une date indéterminée les élections locales.

Lu Pour Vous

Africa Intelligence

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici