Affaire Webb Fontaine : et la douane centrafricaine mit fin aux prestations d’Unitec Bénin

0
439

 

Les Afriques 22-07-2008

Le gouvernement centrafricain a dénoncé, courant juin, la convention qui le lie à la société UNITEC Bénin, qui a mis en service en janvier 2006 à Douala, au Cameroun, un système de guichet unique destiné à sécuriser les recettes des douanes.

Signée le 12 septembre 2005, cette convention de partenariat a permis à UNITEC de mettre en place un système de contrôle informatique des opérations de dédouanement des importations avant leur entrée en territoire centrafricain.

L’objectif visé était de doubler les recettes douanières qui plafonnaient alors à 1,6 milliard FCFA par mois, grâce à la mise en place d’un système initialement prévu pour être installé aux frontières avec le Tchad et le Congo Brazzaville.

Les procédures de dédouanement au port de Douala jugées « peu satisfaisantes »

Les autorités centrafricaines se plaignent des conditions de dédouanement au port camerounais de Douala, à cause de « la minoration de la valeur réelle » des marchandises.

La nature de la fraude, explique-t-on, consiste à dédouaner les marchandises au nom de la République centrafricaine, bénéficiant du régime suspensif, pour que ces marchandises se retrouvent sur le marché camerounais.

Conséquence : un manque à gagner mensuel de 2 milliards FCFA pour les Trésors publics des deux pays, et autant d’argent pour les trafiquants des deux côtés.

Ndlr. Centrafrique-Presse : Et dire que le promoteur de cette désastreuse expérience du  guichet unique, le sieur Théodore Dabanga, vient d’être paradoxalement récompensé par une royale nomination de Directeur général à BEAC à Yaoundé par son parent Bozizé; prime à la bétise et à la prédation en quelque sorte…C’est cela la « libération » et le « changement » à la Bozizé…Centrafricains, vous n’avez pas fini d’en voir….

Lu Pour Vous

Centrafrique – Presse

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here