Affaire Touadéra / Becker : le ministre Doubane a – t – menti au peuple, à la République et à la communauté internationale ?

0
40

« Je n’ai jamais établi un passeport diplomatique à M Boris…

Une procédure judiciaire pour dette a été ouverte au Royaume-Uni contre l’ancien champion allemand de tennis, Boris Becker. Mais l’ancienne gloire des courts se prévaut de l’immunité diplomatique centrafricaine.

Boris Becker affirme avoir été désigné « Attaché à la mobilisation des ressources pour les affaires sportives, culturelles et humanitaire de la RCA ».

De ce fait, ses avocats font valoir cette immunité qu’aurait acquise leur client.

Ce qui suppose que toute action juridique, comme celle en cours en Grande-Bretagne, doit être préalablement approuvée par le chef de la diplomatie britannique Boris Johnson et par son homologue centrafricain.

Et les avocats, de l’ancien numéro 1 mondial et triple vainqueur de Wimbledon, âgé de 50 ans, ont déposé un recours jeudi dernier devant la Haute Cour britannique dans lequel ils font valoir cet argument.

« Au moment ou je vous parle, je n’ai aucun document signé des autorités diplomatiques centrafricaines, c’est-à-dire du président de la République qui est le patron de la diplomatie et surtout du chef de la diplomatie que je suis. Je n’ai jamais établi un passeport diplomatique à M. Boris Becker. J’attends de voir ce document pour pouvoir en confirmer ou non l’authenticité », a déclaré à la DW Charles-Armel Doubane. Le ministre centrafricain des Affaires étrangères apporte un démenti formel.

Contradiction

Lundi matin sur nos antennes, l’Ambassadeur de la RCA en Belgique avait pourtant affirmé le contraire…

« Je confirme qu’il a un passeport diplomatique »

« Je confirme qu’il a un passeport diplomatique. Je confirme aussi qu’il a été recruté à ses frais puisque nous n’avons pas d’argent pour le payer pour être notre mobilisant pour les moyens sportifs, des équipements sociaux et tout ce qui est du domaine humanitaire, rattaché ici à l’ambassade [en Belgique] pour aider à soutenir la RCA dans sa phase de sortie de crise qui prévaut actuellement après la guerre civile chez nous », soutien Daniel Emery Dede.

Le diplomate centrafricain est même allé plus loin : « Du fait de la possession du passeport diplomatique, c’est déjà un soutien important puisqu’en principe avec ce passeport, il devrait bénéficier d’une immunité diplomatique », a poursuivi l’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la RCA auprès du Royaume de Belgique, du Royaume des Pays-Bas, du Grand-Duché de Luxembourg et de l’Union Européenne.

Des interrogations…

L’affaire, que l’on peut désormais appeler « l’affaire Becker » relance une vieille polémique en RCA : les conditions de délivrance des passeports dans le pays.

Six fois titré en Grand Chelem, « Boum Boum » Boris Becker a remporté 49 titres et obtenu plus de 20 millions d’euros de gains pendant sa carrière sportive.

Mais sa vie a viré au cauchemar et un tribunal londonien l’a même déclaré en faillite en juin 2017. Boris Becker a également été condamné en 2002 par la justice allemande à trois ans de prison avec sursis ainsi qu’à 500.000 euros d’amende pour 1,7 million d’euros d’arriérés d’impôts.

Eric Topona

 Source: DW

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here