Affaire Khashoggi : Washington n’exclut pas de sanctionner Mohammed ben Salmane

0
181

Affaire Khashoggi : Washington n’exclut pas de sanctionner Mohammed ben Salmane

Le prince héritien saoudien Mohammed ben Salmane, photographié le 23 octobre 2018, à Riyad, en Arabie saoudite.
Le prince héritien saoudien Mohammed ben Salmane, photographié le 23 octobre 2018, à Riyad, en Arabie saoudite. © Fayez Nureldine, AFP
Texte par : FRANCE 24
2 mn

La Maison Blanche a indiqué lundi qu’elle pourrait prendre des mesures à l’encontre du prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, après un rapport dévoilé vendredi par les services de renseignement américains l’accusant d’avoir « validé » l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi.

Des menaces américaines. Washington a annoncé lundi 1er mars que les États-Unis se réservaient le droit de sanctionner à l’avenir le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, si cela s’avérait nécessaire. « Bien entendu, nous nous réservons le droit de prendre toute mesure à tout instant et à notre manière », a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki.

« Historiquement, les États-Unis, par l’intermédiaire de ses présidents démocrates et républicains, n’ont généralement jamais sanctionné les chefs de gouvernement des pays avec lesquels nous entretenons des relations diplomatiques », a-t-elle ajouté.

Dans un rapport déclassifié vendredi par la Maison Blanche, la CIA a écrit que Mohammed ben Salmane avait approuvé l’opération visant à capturer ou tuer le journaliste Jamal Khashoggi.

Avec Reuters

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here