0
185

2ème sommet des Trois bassins à Brazzaville : l’Afrique largement représentée au segment de haut niveau

 

Alwihda Info | Par Olive Jonala – 28 Octobre 2023

 

Le sommet des trois bassins des écosystèmes de biodiversité et des forêts tropicales s’ouvre officiellement, ce 28 octobre 2023, à Kintélé, non loin de Brazzaville. Près d’une dizaine des chefs d’Etat prendront part au segment de haut niveau qui sera patronné par le président, Denis Sassou N’Guesso.


Après les segments des experts et des ministres qui se sont tenus, respectivement les 26 et 27 octobre, le 2ème sommet des trois bassins des écosystèmes de biodiversité et des forêts tropicales, atteindra sa vitesse de croisière, ce 28 octobre, avec le segment présidentiel qui connaîtra la participation de près de huit de chefs d’Etat africains.

Au total, huit chefs d’Etat prendront part au segment de haut niveau pour donner un éclat particulier à ce sommet qui entend établir un schéma de gouvernance mondiale par la création d’une alliance mondiale des trois bassins, visant à renforcer la coopération internationale.

Il s’agit notamment des chefs d’Etat de Sao-Tomé et principes, du Gabon, du Kenya, de la Guinée Bissau, de la Guinée Equatoriale, du Burundi et de la RDC. Pour leur part, les présidents de la République centrafricaine et des Comores ont respectivement foulé le sol congolais, les 25 et 26 octobre.

La coopération sud-sud, l’ambition du sommet

Avant d’accorder son hospitalité à tous ces chefs d’Etat, le premier ministre a présidé le segment ministériel du 2ème sommet des Trois bassins. Dans son mot d’ouverture, il a insisté sur la mission de ce sommet. « Le Sommet de Brazzaville a pour ambition de poursuivre une réflexion initiée en 2011, en vue de formaliser une véritable coopération Sud-Sud en faveur de la biodiversité et du climat, au travers d’une gouvernance concertée de nos bassins forestiers. »

Selon lui, le renforcement de la coopération internationale entre les pays riverains des trois bassins tropicaux est parmi les attentes de ce sommet. « Nous attendons du Sommet des 3 bassins forestiers qu’il enclenche la co-création vers le renforcement de la coopération entre les pays riverains de ces bassins, en favorisant la protection de nos ressources en eau et en promouvant des pratiques de gestion durable des écosystèmes. » a soutenu le chef de gouvernement congolais qui a appelé les uns et les autres à unir leurs efforts pour protéger ses bassins.

A noter que, l’ouverture du segment ministériel a été également meublé par les déclarations des représentants de l’Unicef, de l’OMS-Afrique ainsi que des délégués du Brésil et de la Grande Bretagne qui ont tous appelé à une prise de conscience collective afin de sauver la planète. Pour sa part, la ministre congolaise de l’environnement a salué la qualité des interventions des experts qui, selon elle, augure un moment qui restera gravé dans le combat de la justice climatique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici