Select your Top Menu from wp menus

Onu/RCA : M. Antonio Guterres, le sénégalais Mankeur Ndiaye vous ment, le processus électoral est non transparent et les réfugiés en sont exclus !

NOTE D’INFORMATION
REUNION MINISTERIELLE VIRTUELLE SUR LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE
EN MARGE DE L’ASSEMBLEE GENERALE DE L’ONU
Bangui, le 29 septembre 2020 – Les Nations Unies organisent une réunion ministérielle virtuelle sur la République centrafricaine (RCA), le 1er octobre 2020, co-présidée par le Président de la RCA, Faustin-Archange Touadéra, le Président de la commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, et le Président de la commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), Gilberto da Piedade Veríssimo, et avec la participation du Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres. La rencontre, qui se tient en marge de la 75eme session de l’assemblée générale de l’ONU, réunira également des pays de la sous-région et les membres du Groupe international de soutien à la RCA.
Cette rencontre a lieu trois mois avant la tenue des élections présidentielle et législatives et plus d’un an et demi après la signature de l’Accord politique pour la paix et la stabilité en RCA (APPR-RCA), le 6 février 2019, entre le Gouvernement centrafricain et quatorze groupes armés. Elle se tient également dans le contexte de la pandémie du COVID-19, ce qui explique son format électronique.
Pour le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RCA et Chef de la MINUSCA, Mankeur Ndiaye, la communauté internationale continue à accompagner la RCA : « Cette réunion ministérielle démontre une fois encore l’engagement continu des Nations Unies en particulier et de la communauté internationale en général, aux côtés des autorités et de la population centrafricaines pour les aider à relever les défis urgents, notamment l’organisation des élections présidentielle et législatives du 27 décembre 2020 et la mise en œuvre effective de l’Accord de paix ». « Dans un contexte mondial marqué par la Covid-19, la RCA a plus que jamais besoin de la solidarité et du soutien de la communauté internationale dans cette nouvelle étape de son histoire. Cependant, c’est d’abord aux Centrafricains qu’il revient l’énorme tâche de contribuer à leur quête collective d’une paix durable et de stabilité politique sans lesquelles, aucune démocratie n’est viable », ajoute le Représentant spécial.
De son côté, la ministre des Affaires étrangères et des Centrafricains de l’étranger, Sylvie
Baïgo-Temon, précise que la rencontre permettra au gouvernement centrafricain de « faire le point sur les progrès et défis dans la mise en œuvre de l’APPR-RCA et l’état des préparatifs pour la tenue d’élections inclusives, libres, régulières, transparentes, crédibles et pacifiques, et dans les délais constitutionnels ». « Les contributions des États Membres et des autres partenaires à la tenue des élections ainsi que la question de la participation des réfugiés seront également évoquées. Cette réunion sera également l’occasion de continuer à mobilier les partenaires de la RCA dans la contribution à l’aide humanitaire et au développement », ajoute la ministre, précisant que la Centrafrique se sent soutenue.
Minusca

Related posts

Laisser un commentaire