Select your Top Menu from wp menus

Mahamat Kamoun investi candidat de « Bêafrika Ti E Kwé » à la présidentielle de 2020

Dans la perspective de conquérir le pouvoir,  les militantes et les militants du Mouvement
politique dénommé  «Bêafrika Ti é Kwé», à l’issue de leur 1er congrès ordinaire de deux jours, tenu à Bangui du 25 au 26 septembre 2020, ont à l’unanimité investi le président fondateur M. Mahamat Kamoun comme leur candidat à la présidentielle de décembre 2020.
La cérémonie d’investiture de ce digne fils du pays s’est déroulée dans le somptueux cadre
de l’hôtel Ledger en présence des hautes autorités  et des leaders des partis et associations politiques du pays, notamment  du directeur de cabinet du ministre de l’Administration du territoire et du développement local M. David Gbéti, de l’ancien chef d’Etat François Bozizé, de M. Alexandre Ferdinand N’Guendet, ancien président de la transition, des anciens premiers ministres de la République en l’occurrence M. Enoch Dérant Lakoué, président du Parti Social Démocrate (PSD) et Me Nicolas Tiangaye, président de la CRPS. Et les ministres d’Etat M. Cyriaque Gonda, président
du PNCN et  Me Crépin Mboligouma du Patrie, les anciens ministres à savoir
l’honorable Zingas, secrétaire national de Kélémba PDS, les diplomates accrédités en
Centrafrique et d’autres personnalités de marque  se sont aussi déplacées pour  lui témoigner de vives voix  leur sympathie. Les déclarations consécutives faites par ces derniers en disent long.
En effet, tous ont reconnu à Mahamat Kamoun, ex-premier ministre de la transition , ses compétences, sa loyauté et son sens élevé du devoir national, ses expériences en maîtrise de la gestion de l’administration ; en un mot, un technocrate qui a été toujours au service de la nation. Son investiture a été marquée par le port de l’écharpe du parti, une calebasse contenant des
légumes et quelques fruits, le drapeau du parti qui symbolise le pouvoir. On retient substantiellement de son message de circonstance que, le candidat du BTK, M. Mahamat Kamoun a, d’entrée de jeu témoigné toute sa gratitude aux différentes personnalités et aux différents  leaders des partis politique qui leur ont fait honneur  par  leur présence effective au 1ercongrès de leur parti « BêafrikaTi E Kwé ».
Depuis sa création et malgré le contexte sécuritaire difficile, le Bureau politique s’est évertué à installer 3814 cellules, 503 sections, 52 sous-fédérations et 5 Fédération ainsi que les structures de l’Europe, Amérique et d’Afrique, à vulgariser la vision politique et les idéaux du parti sur l’ensemble du pays, grâce à la détermination et au dévouement sans pareil des militantes et militants. « Une fierté qui place désormais BTK parmi les partis politiques sérieux du pays sur qui l’on peut compter », a-t-il précisé. Il a poursuivi son intervention en disant que BTK est dans la logique de la conquête du pouvoir et entend marcher dans la voie de la reconstruction dans l’unité, la cohésion sociale, le vivre – ensemble, la paix , la sécurité et la justice sociale.
Il n’a pas manqué également de brosser succinctement sa vision politique pour le développement socioéconomique de la République centrafricaine où il fait bon de vivre avec la contribution de toutes les filles et tous les fils du pays et les partenaires sérieux. L’autre aspect fondamental évoqué dans son discours porte sur la question des élections qui s’approchent et à propos desquelles malheureusement l’Autorité Nationale des Elections (ANE) peine à réunir les conditions nécessaires pour leur réussite et les groupes armés qui s’agitent. Fort de ce qui précède, la raison doit se prévaloir de toute autre considération, et par conséquent, il est souhaitable que le président de la République convoque urgemment les forces vives de la nation pour réfléchir sur la situation du pays.
Il a fini son intervention en révélant que c’est, en réponse  à la demande persistante  des militantes et militants du parti qui l’ont vu comme étant l’homme capable de pouvoir sortir le pays de l’ornière, qu’il a accepté de s’engager dans cette lutte aux côtés de ses pairs de la COD – 2020.
Yan Yollo

Related posts

Laisser un commentaire