Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : « Affaire Ali Darass »: quand le régime de Bangui fait du faux et usage de faux pour dénigrer le KNK et l’ancien président François Bozizé

KNK NA NDOUZOU !!!!!
Ils étaient plus de 2000 soldats Peuhls y compris les enfants soldats entraînés par un colonel tchadien à Kabo sous le financement de l’Agence des Régulations des télécommunications de Centrafique. Ils étaient super armés, bien équipés avec des tenues militaires et vestimentaires des FACA.
Ils ont eu tous chacun une carte d’identité nationale et certains d’entre eux des numéros matricules des FACA. Chaque fin du mois le ministre délégué à La Défense leur rendait visite pour les payer et les encourager.
Après la fuite du chef suprême et toute sa famille, ces soldats à dominance Peuhls se sont constitués en autodéfense pour protéger leur communauté et leur bétail contre les bandits de grands chemins et ont fini par rejoindre la seleka plus tard par affinité confessionnelle.
Les certificats de nationalités seront délivrés plus tard en 2013 au vu des décrets de naturalisation pour certains et pour d’autres sur présentation des actes de naissance ou des cartes d’identité comme cela se fait dans tout régime anarchiste.
Fidele Gouandjika
Le gardien de la mémoire collective.

Related posts

Laisser un commentaire