Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : « projet de modification du code électoral » : le premier ministre Firmin Ngrébéda cède et lâche l’enveloppe de 200 millions de Fcfa

Les dernières informations  ont rapporté à notre rédaction, il y a quelques heures,  que les mêmes députés, caciques du MCU, à savoir les présidents des différents groupes parlementaires composant la majorité présidentielle, qui se sont retrouvés dans la journée en conclave à l’assemblée nationale, après la cérémonie d’ouverture des travaux de cette troisième session extraordinaire, se  sont donnés cet après – midi rendez – vous chez  le 1er vice – président Jean Symphorien Mapenzi au quartier Benz-Vi dans le 5ème arrondissement de la ville de Bangui, en vue d’accorder leur violon sur l’exigence de l’enveloppe de 2.500.000, à leur verser par le Gangster de Bangui, en contrepartie du vote du projet de loi modifiant et complétant certaines dispositions de la loi organique relative au code électoral et au prorata des risques à encourir, dans un climat marqué ces derniers temps  par de fortes tensions entre le pouvoir et les forces vives de la nation . En sa qualité de membre influent du MCU et de la majorité présidentielle parlementaire et en la présence du premier ministre Firmin Ngrébada qui a tenu à prendre part à cette importante rencontre, ce dernier a plaidé pour que toute équivoque fût levée sur cette sollicitude.

Aux dernières nouvelles, chacun d’entre – eux percevra individuellement la somme de 2.500.000 de Fcfa, suite à une instruction donnée séance tenante au président de l’assemblée nationale Laurent Ngon Baba de décharger l’enveloppe à sa disposition au député du 7ème arrondissement Clément Ndotizo qui a commencé à servir les premiers venus et les plus nécessiteux. Toutefois, il leur faudrait adopter d’un commun accord, avec les 90 députés acquis à cette cause,  les modalités du vote, à bulletin secret ou à main levée, et définir le montant à verser avant et après leur vote, c’est – à – dire leur participation effective à l’exécution du coup d’état constitutionnel.

La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire