Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : M. Mathias Bertino MATONDO, vous êtes indigne de représenter l’UA dans notre pays, partez !

 
✅ Ce lundi 14 septembre 2020, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, S.E.M. Firmin NGREBADA, a présidé une réunion du Comité Stratégique d’Appui au Processus Électoral. Il était accompagné de plusieurs Ministres, dont :
➩ Celle de la Défense, Madame Marie-Noëlle KOYARA ➩ Celui de l’Intérieur, le Général Henri WANZET-LINGUISSARA ➩ Celui de l’Administration du Territoire, Monsieur Augustin YANGANA-YAHOTE ➩ Celui de la Communication et des Média, Porte-Parole du Gouvernement, Monsieur Maxime Ange KAZAGUI
✅ É é é é é, :
La Présidente de l’Autorité Nationale des Élections (ANE), Madame Marie-Madeleine NKOUET HOORNAERT
L’Ambassadeur, Représentant du Secrétaire Général de la CEEAC en RCA, Monsieur Adolphe NAHAYO
L’Ambassadeur, Représentant Spécial du Président de la Commission de l’Union Africaine, Monsieur Mathias Bertino MATONDO
L’Ambassadrice, Cheffe de la Délégation de l’Union Européenne en RCA, Madame Saluera ISOPI
La Représentante Spéciale Adjointe du Secrétaire Général des Nations Unies pour la MINUSCA, Madame Denise BROWN
La Représentante Résidente du PNUD en Centrafricaine, Madame Nathalie BOUCLY
Et plusieurs autres membres du Comité Stratégique …
Le Premier Ministre a tout d’abord souhaité la bienvenue au nouvel Ambassadeur de France auprès de la RCA, SEM Jean-Marc GROSGURIN.
À ’ :
1️⃣ L’évaluation des opérations d’enrôlement en cours
2️⃣ Divers
Monsieur Bernard KPONGABA, le Vice-Président de l’ANE a fait l’état des lieux de la situation : au samedi 12 septembre 2020 il y a électeurs inscrits, en RCA. L’ensemble des opérations est terminé sur l’ensemble du territoire, à part dans la localité d’Amdafock et dans certaines autres localités, compte tenu de l’insécurité de certaines villes, telles que Besson, Niem-Yéléwa, Ngaoundaye et Ndassima.
Il déplore l’accident de la route d’une équipe de l’ANE qui a causé des blessés et la perte de 2 tablettes. Il demande la sécurisation de ces localités pour finir les opérations. En outre, il a tenu à expliquer les retards pris dans certaines opérations, comme l’enrôlement de la Diaspora, fortement impactée par la Pandémie à Covid-19, qui a entraîné des fermetures de frontières avec lesquelles il a fallu composer, et pousser les démembrements à attendre l’ouverture des frontières.
Suite à l’audition par la Cour Constitutionnelle qui, selon lui, a dit comprendre les difficultés auxquelles l’ANE faisait face, il confirme que l’ANE a transmis au Premier Ministre un rapport à mi-parcours, en expliquant qu’il y a toujours la possibilité de respecter les délais constitutionnels. Certains réaménagements vont être mis en place dans les missions envoyées à l’étranger, comme par exemple le doublement des agents tablettes pour permettre de finaliser les opérations.
L’ANE a fait plusieurs propositions comme par exemple :
➩ Le raccourcissement du délai de réclamation et de contentieux pour lui permettre terminer ces opérations.
➩ L’ANE a proposé la date du 8 octobre 2020 au lieu de celle du 27 septembre 2020, pour la convocation du corps électoral. Elle fait cela en rappelant que plusieurs aménagements avaient été nécessaires pour les scrutions de 2015.
Monsieur Mathias Bertino MATONDO, l’Ambassadeur, Représentant Spécial du Président de la Commission de l’Union Africaine, a quant à lui, rappelé l’article 10.2 de la Charte Africaine de Démocratie, qui met le point sur le consensus électoral. Il a rejeté toute idée de transition politique, et demande aux Institutions de trouver un consensus pour aider l’ANE à rattraper le retard technique.
Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, S.E.M. Firmin NGREBADA, a salué tout d’abord, la hausse notable des inscrits, et face à la question de la sécurité, rappelle que la question du plan de sécurisation mis en place par la MINUSCA, sera traitée au plus vite pour sécuriser les dernières localités restantes.
Il précise que l’ANE a bien fait une proposition d’aménagement des délais pour terminer les opérations électorales, au niveau national et au niveau de la diaspora. Cette question sera traitée en Conseil Extraordinaire des Ministres, dès demain, 15 septembre 2020. Ensuite, les Institutions vont voir comment faire ces aménagements afin que l’ANE puisse finir les opérations, en tenant compte des délais légaux et constitutionnels. Il confirme que le Gouvernement va jouer sa partition en respectant l’indépendance de l’ANE.
L’ensemble des intervenants ont salué les efforts réalisés par l’ANE, concernant ses opérations d’enrôlement.
Lu Pour Vous
La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire