Select your Top Menu from wp menus

Retour de Djotodia, les espoirs déçus de Touadéra…

Retour de Djotodia, les espoirs déçus de Touadéra…

Avant même la rencontre entre l’actuel président de la République et l’ancien président Michel Djotodia Am Non Droko, le camp présidentiel se sent floué. L’ancien chef de la Seleka, n’a pas mis longtemps pour faire entendre sa voix, il s’est exprimé sur RFI;  » Je suis venu pour contribué à la paix. Je vais d’abord rencontrer le chef du village, ensuite des personnalités comme le président de l’Assemblée nationale, et les ex présidents ». L’entourage de Touadera s’est emballé, comme avec Anicet Georges Dologuélé, pour de simples propos mal interprétés. Pour ces derniers, Michel Djotodia a grogné devant les journalistes de RFI, et donc à la face du monde que Touadera n’est pas un président de la république, mais plutôt un simple chef de village. les caciques du pouvoir et les sympathisants du MCU donnent eux-mêmes les réponses. Ils trouvent que Djotodia a fait preuve de mauvaise foi, car le président Touadera comptait beaucoup sur lui. Il espérerait gagner des voix dans le Nord. Il espérait surtout qu’il serait son allié. Or, Michel Djotodia n’a pas non plus exclu d’être candidat, lui-même. La déception est totale au MCU. Les espoirs de Touadera partent en fumée, le navire en perdition, prend l’eau de toutes part. et menace de couler. Il n’ y a pas de secours, pas de recours possibles. Touadera est seul. Djotodia ne craint en aucune façon, comme lors de sa première visite, les contorsions des barons du regime en place, cette fois -ci, il rencontrera son « grand frère », François Bozizé. Le contexte s’y prête. Djotodia qui devrait egalement rencontrer très bientôt, le president Touadera refuse tout net, qu’on lui dicte sa conduite. Dans la foulée, comme à leurs habitudes, on a commencé à hurlé à l’outrage et à l’offense au chef de l’Etat.. On veut refaire les mêmes erreurs. Ceux qui sont bien placés savent qu’il n’ y a plus rien, Touadera doit se décider à situer les gens sur la tenue ou pas des élections à la date du 27 décembre 2020. Sinon, maintenant, que tous les protagonistes de la crise centrafricaine sont sur place à Bangui, pour la première fois, il faut tout simplement organiser une concertation, une très large. Il faut effacer les doutes , les déchirures, faire renaître la confiance, surtout la nécessaire réconciliation, mieux organiser les élections, pour que le meilleur, vraiment le meilleur gagne.

Les militants du MCU doivent comprendre les choses, eux qui répondent n’importe quoi, chaque fois, à tous les arguments qui ne leur sont pas favorables. Ils doivent se rendre à l’évidence que les chances de se succéder comme président de la république se sont effondrées pour Touadera. Tous ces dépits lancés sur les ondes, montrent assez clairement que personne en tout cas, n’est prêt à poursuivre avec Faustin-Archange Touadera.

Maurice Délévoye

Les anciens présidents François Bozizé et Michel Djotodia ici à Nairobi au Kenya. Actuellement à Bangui, Djotodia a tenu à couper court aux rumeurs qui voudraient le mettre dos-à-dos avec le son aîné François Bozizé, « Ma présence ici n’est qu’une coïncidence avec le retour de Bozizé. In n’ y a aucune polémique, Bozizé est un grand frère, on se retrouve tous les deux au pays par la volonté de Dieu »

https://cettefois-ci.fr/

Related posts

Laisser un commentaire