Select your Top Menu from wp menus

Les députés Dimbélet et Ngambo du MCU à la manoeuvre contre la convocation de l’assemblée nationale en session extraordinaire

Le 2ème vice – président de l’assemblée nationale Emmanuel Mathurin Dimbélet Nakoé de la circonscription de Sosso – Nakombo et le député de Bossangoa 2 Bernadette Ngambo, tous les deux acquis à la cause du MCU, sont à la manœuvre, depuis plus de trois (3) jours,  pour torpiller la demande de leurs collègues de l’opposition démocratique relative à la convocation de l’assemblée nationale à une session extraordinaire, adoptée lors de la réunion du bureau du jeudi 27 août 2020 et transmise le jour suivant au gouvernement pour suite à donner, conformément aux dispositions de la loi organique portant règlement intérieur de l’assemblée nationale.

Au moyen d’importants lots de billets de banque extraits directement de la caisse du trésor public et mis à leur disposition par le premier ministre Ngrébada et le bureau politique du parti – Etat dénommé « MCU », ceux – ci ont reçu mandat de corrompre les signataires de cette pétition et de s’engager à  soutenir matériellement, logistiquement et financièrement  leur candidature et leur campagne lors des prochaines échéances électorales, contre leur total et immédiat désistement de l’initiative en cours. Dans cette optique, suite à une première réunion tenue au domicile du 1er vice – président Jean Symphorien Mapenzi, à Benz – VI en son absence, au cours de laquelle il a été constaté pour la première fois  la présence en chair et en os du député de Gambo Michel Kpingo, transfuge du Patrie de Me Mboli – Goumba, de Kélémba du député Zingas et de la Renaissance du député Agou, et à la fin de laquelle une enveloppe de 250.000 Fcfa a été remise à tous les participants,  ils ont convoqué,  il y a quelques heures, le député de Kabo Hugues Dolingar.

Contre toute attente, ayant refusé de jouer à ce jeu extrêmement dangereux qui a démontré toutes ses limites, lorsque ce même Dimbélet à la tête d’une bande de copains à la solde du pouvoir de Bangui, avait clairement mordu la poussière dans sa  volonté de modifier la constitution, ce dernier a eu le courage non seulement d’alerter tous les autres députés sur ce qui se trame, c’est – à – dire l’utilisation de l’argent du peuple pour acheter leur conscience,  mais surtout de les exhorter à ne pas répondre à des coups de fil émis par Dimbélet et Ngambo. Aux dernières nouvelles, ces deux ennemis de la République ont convié certains élus à une rencontre qui se tiendra, ce mercredi 2 août 2020, dans l’après – midi au village Liton, sis au PK 22 sur l’axe Damara, dans l’enceinte du motel d’un certain Piri.

Rappelons que l’ordre du jour de cette session extraordinaire de l’assemblée nationale sollicitée par plus d’une cinquantaine des élus de la nation portera sur la problématique sécuritaire de l’heure sur l’ensemble du territoire national, l’état d’avancement du processus électoral et la gestion de la pandémie du covid – 19.

La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire