Select your Top Menu from wp menus

Elections 2020 : Ngrébada et Wanzet pris en flagrant délit de délivrance des faux passeports à des étrangers !

Le ministre de l’intérieur en charge de la sécurité publique Wanzet Linguissara a délivré un vrai faux passeport ordinaire centrafricain à Sieur Kpekpo Atchou, né le 18 mai 1987 en même temps à Bangui  en République Centrafricaine et à Lomé en République du Togo. Surpris, il y a quelques jours, en face de la Cathédrale Notre Dame Immaculée Conception, en flagrant délit de photocopier des faux actes de naissance et de faux certificats de nationalité en vue d’obtenir de nouveaux passeports ordinaires pour le compte d’autres personnes de nationalité togolaise et arrêté par la police, grâce à la vigilance et aux appels de certains concitoyens, il a été placé en garde à vue au Commissariat du Port, notamment à la direction des services de police administrative, pour nécessité impérieuse d’enquête.

Mais aussi invraisemblable, irresponsable, coupable et criminel que cela puisse apparaître, le togolais a été clandestinement libéré, la semaine dernière, par le général Wanzet qui s’est déplacé personnellement, après maintes vaines injonctions de relaxe pure et simple, et suite à des appels et des menaces proférées, fort curieusement à l’endroit des fonctionnaires de la police en charge de cette affaire, par un certain Firmin Ngrébada, premier ministre de son état, celui – là même qui voulait des éléments de preuve d’actes tripatouillages du fichier électoral et qui ne cessait ces temps derniers de fustiger toute l’opposition démocratique qui dénonçait régulièrement la délivrance des faux actes de naissance et de faux certificats de nationalité à des étrangers aux fins de leurs inscriptions sur les listes électorales. Ce dernier a présenté le délinquant togolais aux policiers comme étant son entrepreneur, celui qui a construit sa villa à Boali et celles de nouveaux prédateurs du régime de Bangui.

Ainsi donc, le responsable de la surcharge du fichier électoral qui a fait de la gestion et de la délivrance  des documents administratifs l’un des dispositifs de fraudes électorales pour le compte du Gangster de Bangui, par l’entremise du ministère de la sécurité publique et de la société Al – Madina, s’appelle bel et bien Firmin Ngrébada.

Affaire à suivre…..!!!

La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire