Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : De nouveaux  massacres se préparent dans la Haute – Kotto et la Vakaga par les forces coalisées PRNC-RPRC-MLCJ à la solde du Gangster de Bangui

Une forte délégation gouvernementale composée du ministre de l’énergie et de l’hydraulique Gotran Djono Ahaba, du ministre délégué chargé de relations avec les groupes armés Gilbert Toumou Déya et du ministre délégué en matière du DDRR Ismaël Kouagou s’est rendue à Bria, il y a quelques jours.

Elle y a tenu une grande réunion avec la population en la présence des autorités locales administratives, religieuses, civiles et militaires, au cours de laquelle le chef de mission, le neveu du patron du RPRC Zacharia Damane, l’un des responsables des massacres dont l’ignoble assassinat du bébé Amin et sa mère Assan à Ndélé au début du mois de février 2020, perpétrés par les forces coalisées ci – dessus mentionnées, partenaires à part entière du régime du Gangster de Bangui, a fait remarquer à toute l’assistance pourquoi ils rechigneraient à voter pour le président Touadéra. Pour les inciter à changer le fusil d’épaules et à porter leur choix massivement sur leur partenaire, lors des prochaines élections, il a remis aux autorités locales la somme de 500 mille Fcfa, à la population le même montant sans avoir préalablement défini les critères de répartition, et une autre somme dont le montant n’est pas connu à tous les représentants des  groupes armés présents à cette rencontre.

Comment peut – on, donc, interpréter un tel geste ? Achat de conscience ou corruption active ? Touadéra et ses amis des groupes armés ne sont – ils pas déjà avant l’heure en campagne pré- électorale, en flagrante dispositions du code électoral, au vu et au su de tous ? Sans aucun doute, et ce, sous l’œil très bienveillant de la communauté internationale, et avec les moyens de l’ONU, à savoir un aéronef immatriculé UN qui a été mis à la disposition des responsables des groupes armés dont les mains sont pleines du sang des centrafricains, fussent – ils des ministrons au service de la République ; ce qui tout naturellement ne peut que dénoter, de manière incontestable, de la partialité entière du représentant du secrétaire général de l’Onu en Centrafrique Mankeur Ndiaye et de son indéfectible soutien au régime du Gangster de Bangui, comme il l’a fait en lui facilitant le transport Bangui – Nola – Bangui, il y a quelques jours, à bord d’un hélicoptère de l’Onu.

Aux dernières nouvelles,  Djono a fait venir de la préfecture de Ouadda à Bria des groupes armés dirigés par un certain Zacharia Damane du RPRC qui n’est rien d’autre que son oncle, pour leur remettre de l’argent et des minutions dans le but de mettre en exécution de nouveaux plans de massacre, à l’exemple de ce qui s’est passé à Birao, Ndélé et Bria, il n’y a pas très longtemps. Depuis lors, la présence de cette délégation gouvernementale est signalée à Birao, chef – lieu de la préfecture de la Vakaga pour une durée de trois jours. Là aussi, pour rallumer et attiser de nouvelles flammes de guerre intercommunautaire.

La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire