Select your Top Menu from wp menus

RCA : un soldat FACA soupçonné d’avoir assassiné un homme et sa copine à Bouar

Publié le 14 août 2020 , 3:18

Le soldat FACA suspecté d'avoir assassiné deux civils à Bouar le 14 août 2020. Photo d'archive.
Le soldat FACA suspecté d’avoir assassiné deux civils à Bouar le 14 août 2020. Photo d’archive.

 

Bouar, République centrafricaine, vendredi 14 août 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Les faits se sont produits dans la nuit du jeudi à vendredi 14 août au plein centre-ville de Bouar, chef-lieu de la préfecture de la Nana-Mambéré, au nord-ouest de la RCA.

 

Les deux victimes, un chauffeur de SATOM dénommé Jean-Jacques et sa copine, ont été froidement abattues vers 1 heure du matin à proximité du bureau local de l’Agence centrafricaine pour la formation professionnelle et l’emploi (ACFPE) dans des circonstances troubles.

Selon les premiers éléments d’information recueillis par notre équipe sur le terrain, au moment de l’incident, les deux victimes étaient accompagnées par un soldat FACA, détaché au service de sécurité de la société française des travaux publics SATOM.

Pour l’heure, on ignore les raisons exactes de ce double assassinat, mais une source sécuritaire locale parle d’une scène de jalousie alors qu’une autre estime pour sa part que le partage des butins entre le chauffeur et le FACA serait à l’origine de cet acte criminel.

Notons que monsieur Jean-Jacques est natif du quartier 92 logements à Bangui. Il fut chauffeur de taxi   avant de trouver un emploi à SATOM-BOUAR il y’a quelques années. Détaché au service de sécurité de sa société, il travaillait régulièrement avec des forces de défense et de sécurité intérieure. Sa copine, qui venait tout juste de rentrer du Cameroun, travaillait dans un bar restaurant à Bouar quand elle a rencontré Jean-Jacques il y’ a quelques jours.

Pour leur, les corps des deux victimes sont à la morgue de l’hôpital  régional de Bouar.

Une enquête a été ouverte au parquet de Bouar à l’encontre du soldat FACA suspecté d’avoir commis ce double assassinat et actuellement en garde à vue à la brigade de la gendarmerie.

 

Gervais Lenga

Copyright2020CNC

La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire