Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : Touadéra sommé par Amnesty International de rendre des comptes après le départ de ses amis chinois de Bozoum !

RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE : MALGRÉ LE DÉPART DES ENTREPRISES MINIÈRES CHINOISES, LA NÉCESSITÉ DE MENER DES ENQUÊTES, RENDRE DES COMPTES ET APPORTER DES RÉPARATIONS DEMEURE

, Index number: AFR 19/2708/2020

Les autorités de la République centrafricaine doivent mener une enquête indépendante sur les préoccupations relatives aux dégâts environnementaux et aux atteintes aux droits humains dans le cadre de l’exploitation de l’or à Bozoum. Ces quatre entreprises minières chinoises ont quitté la région fin avril 2020. Toutefois, la mort de sept personnes sur les sites miniers abandonnés et le fait que la rivière Ouham n’ait pas été remise en état, la rendant potentiellement dangereuse, ne font que renforcer la nécessité d’une enquête indépendante et la nécessité d’amener les responsables présumés à rendre des comptes et à garantir un recours effectif pour les préjudices causés.

AFR1927082020FRENCH

Cliquez sur le lien ci- dessus pour lire le Rapport !

La rédaction

 

Related posts

Laisser un commentaire