Select your Top Menu from wp menus

Tchad : à neuf mois de la présidentielle, Déby remanie son gouvernement

 Par La Tribune Afrique  |   |  351  mots
(Crédits : Reuters)
Le chef de l’Etat tchadien a procédé à un remaniement conséquent de son gouvernement, avec l’entrée de 14 nouveaux ministres et six secrétaires d’Etat, a annoncé mardi la télévision d’Etat.

Le président tchadien Idriss Déby Itno a remanié le gouvernement qui compte désormais 35 membres, soit quatre de plus que le précédent, selon un décret présidentiel diffusé mardi soir à la radiotélévision publique.

Les entrées les plus remarquables sont celles d’Amine Abba Siddick, actuel ambassadeur à Paris qui devient chef de la diplomatie tchadienne, et d’Abdoulaye Sabre Fadoul, jusqu’ici directeur du cabinet civil de la présidence, à la Santé publique.

L’une des nouveautés est que le secrétaire général de la présidence, Kalzeubé Payimi Deubet, fait partie intégrante du gouvernement. L’ancien Premier ministre (2013-2016) garde son rang de ministre d’Etat et est de facto numéro deux, derrière le président Déby qui dispose de l’intégralité du pouvoir exécutif depuis la réforme constitutionnelle de mai 2018.

Un autre ancien chef du gouvernement est débarqué : Kassiré Delwa Coumakoye qui occupait le poste de ministre d’Etat conseiller à la présidence.

Le désormais ex-chef de la diplomatie, Mahamat Zene Chérif, aura en charge la Communication. Le général Mahamat Tahir Orozi, jusqu’ici en charge de l’Aviation civile, prend les rênes de la Sécurité et de l’Immigration. Ce poste était auparavant celui du gendre du président, le général Mahamat Abali Salah, qui conserve le ministre délégué à la présidence chargé des armées.

Lire aussi : Tchad : le président Déby promet le recrutement de 20 000 jeunes dans la fonction publique

L’ancien ministre de la Sécurité publique, Ahmat Mahamat Bachir, signe son retour au gouvernement. Il dirige désormais le ministère de l’Elevage et des Productions animales.

Le nouveau gouvernement compte huit femmes, dont Mariam Mahamat Nour, maintenue au poste de secrétaire générale du gouvernement.

L’ancien ministre de la Sécurité publique, Ahmat Mahamat Bachir, signe son retour au gouvernement. Il dirige désormais le ministère de l’Elevage et des Productions animales.

Le nouveau gouvernement compte huit femmes, dont Mariam Mahamat Nour, maintenue au poste de secrétaire générale du gouvernement.

Source : https://afrique.latribune.fr/politique

Related posts

Laisser un commentaire