Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : Les députés adoptent le projet de loi de finances rectificative pour l’année 2020

Publié le 9 juillet 2020 , 11:54

hémicycle de l'assemblée nationale. Photo CNC - Anselme Mbata
hémicycle de l’assemblée nationale. Photo CNC / Anselme Mbata

 Bangui, République centrafricaine, 10 juillet 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique). Les élus de la nation ont adopté le jeudi 9 juillet 2020 à 99, 99% des voix le projet de loi de finances rectificative de l’année en cours. Présenté et soutenu par le gouvernement via le ministre des finances et du budget, Henri Marie DONDRA. L’adoption dudit projet intervient dans un contexte de crise sanitaire due à la pandémie de la COVID-19, qui a eu des répercussions énormes sur l’activité économique.

Selon le ministre des finances et du budget, Henri-Marie DONDRA, le projet du budget rectifié a été rectifié dans un contexte où le monde entier fait face à la maladie à Coronavirus, impactant directement la reprise de l’activité économique esquissée depuis 2017.

Hormis ce virus qui est en train de décimer le monde, le projet du collectif budgétaire 2020 a été également élaboré dans une condition marquée par la chute drastique de la demande internationale des produits d’exportation de base de la RCA. Il s’agit entre autres le bois, le café, le coton et le diamant ainsi que la détérioration de la situation sécuritaire dans certaines régions avec son corolaire, l’absence de l’activité économique dans ces régions par la crise sanitaire.

Les donnes de ce projet indiquent que le taux de croissance du PIB réel est à 1, 0% contre 5, 0% comme initialement prévu. Le gouvernement à travers ce projet veut aller vers un collectif budgétaire est motivé par la nécessité de prendre en compte dans le budget de l’Etat, en plus certaines données et dispositions relatives à la stratégie de riposte de l’exécutif contre la COVID-19.

« Dans cette optique, près de 10 milliards de francs CFA ont été alloués au ministère de la santé et de la population dont 4 milliards pour la construction d’un hôpital pour la lutte contre la COVID-19. Ensuite 4 milliards pour diverses dépenses liées à la lutte contre cette maladie INVISIBLE, 1 milliards de primes au personnel de santé impliqué dans la lutte contre ce virus, 500 millions de fonds de concours et 450 millions pour la construction d’un bâtiment R+2 dédié au centre de dépistage et à la prise en charge des personnes atteintes de COVID-19 »a clarifié Henri Marie DONDRA.

Par ailleurs, ce budget rectifié 2020 approuvé avec amendements au scrutin secret comporte des ressources totales évaluées à 363 993 251 000 FCFA dont 118 004 998 000 FCFA de ressources extérieures les dépenses globales s’élèvent à 321 667 465 000 FCFA. C’est pour dire que ces chiffres, l’on comprend que le déficit primaire passe de 35, 7 milliards de FCFA à 77, 2 milliards de FCFA.

Il y a lieu de noter que ce vote du projet de loi de finances rectificative a aussi marqué par les encouragements et les félicitations des parlementaires à l’endroit du ministre des fiances et du budget qui, en dépit du fait qu’il a contracté la COVID-19, a fait preuve de courage et de sacrifices pour sensibiliser les populations et à travailler sans relâche pour que ce projet de loi soit adopté en loi des finances.

 Par Jefferson Cyrille YAPENDE   

Copyright2020CNC

Related posts

Laisser un commentaire