Select your Top Menu from wp menus

CEEAC : 10ème session extraordinaire du conseil des ministres

Libreville(Rép. Gabonaise), le 06 juillet 2020- Les travaux de la 10ème session extraordinaire du Conseil des Ministres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC) se sont tenus ce mardi 07 juillet 2020 par visioconférence sous la présidence du Ministre gabonais des Affaires Etrangères, président du Conseil des Ministres de la CEEAC son Excellence Alain Claude BILIE BY NZE.

Ont pris part aux travaux, les ministres des onze Etats membres de la CEEAC, ce qui dénote de l’intérêt que les Etats membres de la CEEAC attachent à leur Communauté Economique Régionale(CER).

L’ordre du jour du conseil comportait trois points à savoir :

  1. L’état de ratification du traité révisé et l’apurement des arriérés de contributions au financement de la Communauté ;
  2. L’examen des candidatures aux postes de la Commission ;
  3. L’organisation de la prochaine session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC.

Après la cérémonie d’ouverture, le Conseil des Ministres a fait le point sur le processus de ratification du Traité révisé de la CEEAC dans les Etats membres. Il en ressort que cinq Etats membres (Cameroun, Gabon, RCA, Congo et Tchad) ont ratifié le Traité révisé et transmis les instruments de ratification au Secrétariat Général. Dans les autres Etats membres, les processus sont en cours d’achèvement.

S’agissant de l’état d’apurement des arriérés de contributions par les Etats membres le Conseil a constaté qu’au 30 juin 2020, seuls quatre Etats se sont acquittés de la totalité des 40% des sommes dues.

Le Conseil a félicité les Etats membres qui ont respecté les conditionnalités juridiques exigées pour la présélection des candidats aux postes de la Commission et exhorté les autres Etats à faire de même.

Alain Claude BILIE BI NZE

Poursuivant son ordre du jour, notamment sur l’Examen des candidatures aux postes de la Commission, le Conseil s’est accordé un délai supplémentaire de sept jours pour procéder à la présélection des candidatures, en se basant sur les principes de solidarité et de flexibilité, en faveur des Etats qui sont en passe de remplir les critères exigés.

Le Conseil des Ministres a rappelé qu’en date du 14 juillet 2020 retenue pour sa prochaine session extraordinaire, ne seront examinés que les candidatures des Etats Membres ayant remplis les conditions d’éligibilité.

Abordant le dernier point à l’ordre du jour relatif à l’Organisation de la prochaine Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement, le Conseil a suivi la communication du Secrétaire général sur les modalités d’organisation du prochain sommet dont la date est fixée au 30 juillet 2020, et ses propositions sur les étapes de mise en place de la Commission. Le Conseil en a pris acte et convenu d’en délibérer au cours de sa prochaine session extraordinaire.

Prévus pour deux jours, les travaux de la 10è session extraordinaire du Conseil des Ministres de la CEEAC ont pris fin le jour même de leurs ouverture en début d’après-midi.

Source : La CEEAC

Related posts

Laisser un commentaire