Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : l’heure est venue de s’opposer à la liquidation de la République et l’asservissement du peuple par le Gangster de Bangui et ses amis mercenaires peulhs !

CENTRAFRIQUE: AVEC FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA, L’ORDRE PEULH RÉGNERA-T-IL SUR LA CENTRAFRIQUE ?

Les parents #Peulhs de Faustin Archange Touadera, les deux conseillers de Ngrebada Firmin, s’entendent pour faire régner un #OrdrePeulh sur une très grande partie de la #RCA, du Nord-Ouest au Sud-Est, arguant de sécuriser les pistes de transhumance.
Ne serions-nous pas revenu aux temps des pistes caravanières et esclavagistes où ceux venus du #Kanem_Bornou, du #DarFour, du #Soudan et d’ailleurs, plus loin, du #Golfe_Persique, prenaient sur eux de faire régner l’ordre esclavagiste Arabe pour un meilleur trafic et sécurisation du commerce du #BoisDÉBène, en complicité avec des potentats locaux, dans ce qui était perçu comme une #TerraIncognita ?


En fait nous subissons une grande imposture d’où ceux, qui ont pu convaincre la #Hollandie de leur assistance à pouvoir régler pacifiquement la question #Séléka, ont pu ainsi faire mains basses sur le Pouvoir d’État Centrafricain, pour assouvir leurs bas instincts et ambitions, après avoir de même convaincu la majorité des électeurs Centrafricains de leur faire confiance en 2016, pour une conduite démocratique des affaires Centrafricaines, surfant sur un dispositif fragile d’un héritage politique délaissé au bénéfice de l’ancien Premier ministre de François BOZIZÉ YANGOUVONDA, présenté malhonnêtement comme son successeur, après l’interruption brutale du 2ème  mandat présidentiel du leader national du Kwa Na Kwa.
Face aux nombreux défis de la Reconstruction nationale, malgré l’assistance financière de la Communauté internationale, qui aurait pu contribuer à stabiliser le territoire par de véritables investissements structurants (routes, garnisons militaires, agriculture, hôpitaux et centre de santé, écoles et lycées,…), l’équipe au pouvoir de Faustin Archange Touadera n’a réalisé qu’un seul projet déstructurant, celui de faire mains basses sur les potentialités économiques, fauniques, minières et forestières de la RCA, en intelligence avec les groupes armés et les mafias internationales, à l’exemple de la société privée Russe de Sécurité #WAGNER, internationalement connue, favorisant ainsi l’émergence de groupes armés ethniquement consolidés par des leaders venus de l’Adamaoua Camerounais et du #Sahel Nigérien, lesquels mettent à profit le concept terroriste de #Communauté_Armée pour justifier les tueries de masse d’autochtones Centrafricains et le pillage du sous-sol, quand  ils ne développent pas une stratégie d’envahisseurs par la technique criminelle de la terre-brûlée, poussant des milliers de Centrafricains à leur céder de vastes pans de territoires, qu’ils colonisent à leurs profits, au détriment même des #Peulhs_Centrafricains.
Et tout ceci liés aux défis conflictuels de la #Transhumance, un autre argument retenu par les négociateurs de Khartoum pour justifier la création des Unités Spéciales Mixtes de Sécurité (#USMS), dont les premiers bénéficiaires Peulhs entendent se liguer contre l’État Centrafricain pour leurs seuls intérêts.


Les Centrafricains vont-ils laisser faire ? Devraient-ils continuer à laisser faire un pouvoir omnipotent aux liens criminels établis, aux motifs du respect dû aux textes de Lois foulés aux pieds par ce même pouvoir décadent et criminel ? Tiennent-ils à conserver ce vaste territoire aux bénéfices de leurs descendants ?
La question étant posée, libre aux Centrafricains de savoir ce qu’ils doivent faire pour résister.
Quant à moi, je dis non à l’établissement d’un Ordre Peulh sur la RCA.

Henri Grothe

Lu Pour Vous

La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire