Select your Top Menu from wp menus

Assemblée nationale : « Affaire Dimbélet et sujets camerounais »: les dernières nouvelles

Centrafrique : Le député Dimbélé serait impliqué dans une affaire de délivrance des Logos de l’Assemblée Nationale aux étrangers

BANGUI, le 04-06-2020 (RJDH) —Le 2ème vice-président de l’Assemblée nationale, Mathurin Dimbélé Nakoé et deux sujets camerounais, seraient mis en cause dans une affaire de délivrance de logo. Ces éléments sont placés en garde en vue à la Compagnie nationale de sécurité à Bangui pour des informations judiciaires. Une information confirmée par des sources proches de l’Assemblée nationale contactées par le RJDH.

Difficile de savoir avec exactitude l’objectif de l’arrestation des sujets camerounais, ce début d’après-midi, par la Compagnie nationale de sécurité, tout juste à l’intérieur du centre culturel Samba-Panza proche de la CNS. L’honorable Mathurin Dimbelet député de Sosso-Nakombo en sa qualité du 2ème vice-président de l’Assemblée nationale et ces sujets camerounais, selon nos sources, seraient impliqués dans une affaire de délivrance de cocarde aux sujets étrangers notamment les camerounais pour échapper au contrôle des forces de l’ordre.

Ces camerounais sont arrêtés dans un véhicule de marque V6, qui n’ est qu’un véhicule de particulier portant le Logo de l’Assemblée Nationale. Ainsi en passant, un élu de la nation témoigne. « J’étais de passage et j’ai vu le véhicule de ce particulier de marque V6 portant cette cocarde de l’AN passé, aussitôt en tant qu’un élu de la nation, j’avais poursuivi jusqu’au centre culturel Samba Panza où ils étaient arrêtés. Par la suite, j’ai appelé le président de l’AN Laurent Gon-Baba qui a autorisé que le véhicule et ces sujets camerounais fussent arrêtés afin qu’une enquête fût ouverte sur ce dossier. C’est ainsi que j’ai alerté la Compagnie Nationale de Sécurité CNS pour une saisine »,  a- t – il témoigné.

Interpellés par les autorités de la CNS, ces étrangers ont confirmé avoir reçu ce logo grâce à la complicité du 2ème vice-président de l’Assemblée nationale, Dimbélé Nakoé député de Soso Nakombo. Contacté par le RJDH, l’honorable Dimbélé Nakoué n’a pas décroché son téléphone.

Une enquête est ouverte selon le directeur de la CNS Dani Koumandji afin de faire la lumière sur cette affaire. Il a promis de réagir après les informations judiciaires.

RJDH

Related posts

Laisser un commentaire