Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : « Covid – 19 » : Et le virus se fait parler de lui parmi les élus de la nation

Après le député Clément Ndotizo de la circonscription du 7ème arrondissement de la ville de Bangui et financier attitré de la majorité parlementaire présidentielle qui a été contaminé, il y a quelques jours, suite à une réunion du MCU tenue au domicile du ministre des finances et du budget Henri Marie Dondra, 1er secrétaire exécutif national dudit parti, lui – même atteint, ayant contaminé dix – neuf membres de son cabinet et finalement confiné depuis lors chez lui à domicile, c’est au tour de son collègue Augustin To – Sah – Be – Nza d’être testé positif au covid – 19.

Humaniste et soucieux des risques qu’il a pu faire encourir ces derniers temps à ses proches collaborateurs, ses parents, amis et connaissances, il a fait publier et partager  le message qui suit : « Je porte à la connaissance des collègues que j’ai été testé positif au corona virus. Je viens d’avoir les résultats à peine 1h. J’invite les collègues avec qui j’ai été en contact à prendre les dispositions nécessaires.Cordialement ».

S’il nous est très difficile au moment où nous mettons sous presse de savoir si son appel à plus de civisme, de responsabilité, de sagesse et de raison a été entendu par ses compatriotes, il nous a été fort malheureusement rapporté, de sources proches des milieux parlementaires, que le député du RDC acheté entretemps par le MCU a été respectivement en contact avec ses collègues Jean – Symphorien Mapenzi, Eric Gallot, Mathurin Emmanuel Dimbélet Nakoé, René Constant Gbondo et Kool Sonny Bayonne.

Devant la gravité du danger qu’ils peuvent représenter pour les uns et les autres, il est plus qu’urgent qu’ils puissent accepter volontiers de se faire dépister et de se confiner pendant toute la durée de l’incubation du virus. C’est le seul moyen pour eux d’être utile à leurs proches, à leurs familles et à tous ceux qui leur sont chers. C’est aussi le seul moyen pour eux de se montrer plus responsables vis – à – vis d’eux-mêmes et de leur patrie.

A moins qu’ils veuillent bien eux aussi exposer délibérément les Centrafricains à la mort, comme le Gangster de Bangui et son organisation criminelle n’ont jamais cessé d’en faire montre, par leur insouciance et leur totale indifférence,  depuis l’irruption de cette épidémie en Centrafrique  !

La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire