Select your Top Menu from wp menus

Obo : Arrivée inattendue du chef d’état – major des FACA Zéphyrin Mamadou et du DG de la Garde Présidentielle Alfred Service

CENTRAFRIQUE : OBO, CALME MAIS SUR LE PIED DE GUERRE, LES HOMMES DU COMMANDANT MAHÉLÉNGAMO ONT REÇU LES GÉNÉRAUX ZÉPHYRIN MAMADOU ET ALFRED SERVICE ALIAS LAPAJO, EN CETTE FIN DE MATINÉE DU VENDREDI 22 MAI 2020.

NON ! N’en riez pas mais çà se passe toujours chez nous en #Centrafrique, une autre de ces âneries bien affectionnées des personnalités en charge de l’État.

Contre toutes attentes, car pas du tout annoncés, ils ont débarqués vendredi 22 mai 2020, vers 11 heures locales #OBO, profitant d’un aéronef MINUSCA, les Généraux Zéphyrin #MAMADOU, Chef d’État-major des FACA (Force Armee Centrafricaine), et l’œil de Faustin Archange Touadera, le Général Alfred #SERVICE alias LAPAJO, Directeur général de la Sécurité Présidentielle. Eux deux, sans renfort humain mais avec deux caisses de roquettes, c’est-à-dire douze roquettes, et rien de plus !

Incompréhension et indignation manifestées par les hommes qui ont définitivement compris la sorcellerie  de Faustin Archange Touadera, puisque ces deux Généraux ont pris la parole au nom du Petit-chef suprême des Armés Centrafricaines. Pour justifier l’inexistant renfort de matériel et en hommes. « Le Chef d’État s’est entendu avec la MINUSCA qui devra pourvoir aux carences constatées en hommes et matériels « .

NON ! Finalement, les hommes du Commandant #MAHÉLÉNGAMO, qui s’interrogent toujours sur la raison de ce déplacement inopiné et inefficace, n’arrêtent pas d’en rire. Ils ont compris que ces deux Généraux envoyés de Faustin Archange Touadéra ne sont pas venus pour les encourager mais plutôt enquêter pour comprendre la réelle motivation de ces frondeurs militaires, adeptes de la théorie de la baïonnette intelligente. Ils auraient préféré recevoir la visite du Sous-Chef d’État-major chargé des opérations pour discuter opérations et terrains avec lui que ceux-là.

Y aurait-il un autre message à comprendre que celui du mépris de la Nation ainsi envoyé par un Chef d’État en fonction ? Ne lui a-t-on pas donné copie du message du Front de OBO avec cette liste détaillée de matériels nécessaires à la poursuite de la mission du Détachement MAHÉLÉNGAMO ? Et l’appel brûlant du Préfet du Haut-Mbomou, Central African Republic n’est-il pas parvenu au Gouvernement de la Centrafrique, à la Primature Centrafrique ou quelque part pour que les Services de Renseignements en fassent bon usage ?

NON ! Faustin Archange TouaderaNgrebada Firmin et Marie Noelle Koyara viennent de confirmer leur volonté de livrer OBO, sa population et les FACA (Force Armee Centrafricaine), y détachés, à la charcuterie Peulhe, dont les artisans se préparent pour un énième assaut sur la ville déjà meurtrie.

Ces deux Généraux repartent ce samedi matin sur Bangui, par un autre vol prévu pour 09 heures locales.

Centrafricains, souviens-toi de OBO !

Henri Grothe

Lu Pour Vous

La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :