Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : le Gangster de Bangui met la pression sur l’ANE

CENTRAFRIQUE: À LA BOURRE, FAUSTIN ARCHANGE TOUADÉRA NE SAIT PLUS À SAINT SE VOUER…

Bien que les mises en garde se multiplient, pour une tenue des élections générales à bonne date, Faustin Archange Touadera et les siens sont de plus en plus désespérés, ne pouvant respecter une date avancée depuis le 19 juin 2019, pour faire bonne figure, il y a plus de huit mois déjà, par le Premier ministre Ngrebada Firmin.

Conscient des difficultés à tenir l’échéance déclarée et maintenue par l’ Autorité Nationale des Elections, qui prévoit le premier tour au 27 décembre 2020, de manière non formelle, Faustin Archange Touadera fait à nouveau pressions sur Dame Marie-Madeleine N’KOUET née HOORNAERT, depuis ces jours, pour l’adoption et publication d’un autre chronogramme reportant les élections, on ne sait encore à quelle date, afin de soutenir le projet de révision constitutionnelle engagé par le Gouvernement de la Centrafrique à l’Assemblée Nationale De La République Centrafricaine.

De Boy Rabe, nous apprenons la très grande surprise de Dame N’KOUET, à la réception de l’injonction par un missionnaire qui ne passa par quatre chemins, pour lui faire comprendre de s’activer au plus vite. Mais n’ayant pas bien compris, elle s’interrogea à haute voix sur <<comment faire pour revenir sur les dernières déclarations (14 avril 2020, RJDH) du porte-parole Julius Rufin NGOUANDÉ-BABA >>… Ils se séparèrent sur cette note d’incompréhension pour se retrouver aussitôt, quelques heures plus tard, toujours dans les locaux de l’#ANE.

La seconde rencontre fut électrique. Le #GangsterDeBangui répliqua par le même missionnaire qu’il ne saurait être question d’un magistrat vendu à la cause de l’opposition qui complote contre Faustin Archange Touadera. Et qu’il lui appartient en tant que cheffe de régler cela au plus vite, si elle tient à conserver son poste, après l’adoption du projet de Loi Organique de l’ANE.

La mission tourna ainsi court. Le missionnaire s’en alla rendre compte à qui de droit. Et l’on attend depuis deux jours de savoir comment la Dentiste devenue responsable politique tirera son épingle du jeu, avec l’éjection du magistrat Jules Rufin NGOUANDÉ-BABA, du cercle des << personnalités sérieuses sur qui compter >>, désormais inscrit sur la liste de ceux qui s’activeraient de l’intérieur des administrations et autres institutions de l’État contre le Gangster de Bangui.

Décidément, aux abois, Faustin Archange Touadera a beaucoup de mal à faire travailler ses Cabinet et Gouvernement sur les véritables enjeux de ces élections de fin de mandat, qu’il ne puisse vraiment tenir. L’homme est dépassé pour n’avoir jamais conçu quoi que ce soit !

#PauvreGangster !

Henri Grothe

Lu Pour Vous

La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :