Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : Sylvain Patassé dénonce la roublardise du Gangster de Bangui

Centrafrique: lancement de Cœurs unis, la nouvelle plateforme de la majorité présidentielle

Le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra lors d'un conférence de presse le 11 avril 2018 à Bangui, après les affrontements la veille au PK5 entre la Minusca, les forces de sécurité intérieures et les groupes d'autodéfense.
Le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra lors d’un conférence de presse le 11 avril 2018 à Bangui, après les affrontements la veille au PK5 entre la Minusca, les forces de sécurité intérieures et les groupes d’autodéfense. FLORENT VERGNES / AFP

Le mouvement présidentiel en Centrafrique lance, ce vendredi, avec une trentaine de partis et associations politiques alliés, une plateforme de la majorité présidentielle. Parmi les signataires, d’anciens présidentiables, et des partis influents tels que les mouvements de Timoléon Mbaïkoua, Sylvain Patassé ou encore Gouyomgbia Kongba Zeze. Une plateforme dénommée « Be Oko », les « Cœurs unis ».

Aujourd’hui, il est question de formaliser cette plateforme en vue de nous mettre en rang de bataille pour les échéances électorales à venir. Le dénominateur commun de cette plateforme, c’est que nous aurons à présenter un seul candidat qui sera très bientôt investi. Pour l’instant, il n’y a aucune divergence, puisque nous nous sommes concertés. Nous avons travaillé pendant des mois et nous sommes tombés d’accord sur le fait qu’à l’élection présidentielle nous n’aurons qu’un seul candidat qui sera soutenu par tous les autres partis et associations politiques.

Évariste Ngamana, rapporteur général et porte-parole du Mouvement cœurs unis

Lu Pour Vous

La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire