Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : le procureur de la République saisit d’une plainte contre M. Nzéwé et Mlle Derom par les membres du CNJC ?

Collectif des Présidents des Arrondissements

De la ville de Bangui.                 

A

Monsieur le Procureur, Prés du Tribunal de la Grande Instance de Bangui

Objet : Plainte contre le Chargé de Mission en matière de la Jeunesse et du Service Civique le Sieur Daniel NZEWE et de la Présidente du Conseil National de la Jeunesse Centrafricaine Dame DEROM Pamela pour Escroquerie, faux et usage de faux.

Monsieur le Procureur,

Nous présidents des Conseils d’Arrondissement de la Jeunesse de la ville de Bangui, venons par la présente déposer plainte contre ce dont l’objet est mis en exergue.

En effet, grande a été notre surprise de tomber sur des dossiers impliquant le Sieur Daniel NZEWE et la dame DEROM Pamela.

Rappelant que ces dossiers (mis en annexe) ont été falsifiés dans le seul but est de tromper la vigilance non seulement de la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie, mais aussi le Ministre des finances et du Budget afin que soient versés les arriérés de la RCA auprès de la CONFEJES d’un montant qui s’élève à trente million de francs cfa (30.000 .000) à l’insu du Ministre de tutelle.

Par ailleurs, le Chargé de Mission de la Jeunesse et la Présidente du Conseil National de la Jeunesse Centrafricaine ont ouvert deux comptes dans lesquels les arriérés devraient être versés .Or dans les échanges que nous avons eus avec le Secrétaire Général de la CONFEJES, l’on n’ a ni demandé à la RCA de verser ses cotisations statutaires ni demandé à ces deux personnalités d’ouvrir un compte ici afin que ne soient versés les prétendus arriérés.

En outre, ils sont allés jusqu’à imiter la signature du Secrétaire Général de la CONFEJES voire même utiliser le logo de cette grande institution.

Aussi faudrait – il  rappeler qu’en dépit de la tension de la trésorerie de l’Etat Centrafricain nous signalons une malversation financière du dernier congrès du Conseil National de la Jeunesse Centrafricaine car au lieu de quinze million (15 000.000) versés par l’ETAT le sieur Daniel NZEWE n’a présenté que  huit millions neuf cent soixante quinze mille francs cfa.

Le collectif des Présidents exige la lumière également sur ce dossier car ces genres de pratiques n’encouragent pas les autorités à non seulement responsabiliser les jeunes à des hautes fonctions mais aussi à soutenir les initiatives des jeunes.

Fort de ce qui précède, avec l’extrême gravité des fautes commises qui sont non seulement de nature à ternir l’image de la RCA auprès  de cette institution mais également de la Jeunesse Centrafricaine, venons humblement auprès de votre haute personnalité demander qu’une lumière soit faite sur ces dossiers et que les auteurs, coauteurs et complices répondent de leurs actes .

Veuillez agréer Monsieur le Procureur, l’expression de nos considérations les plus dévouées.

Ont signé

Le Président du CAJ8                  Le Président du CAJ8                                    Le Président du CAJ4

 

 

Le Président du CAJ5

 

 

Related posts

Laisser un commentaire