Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : le G5 hausse le ton et met la pression sur le pouvoir de Bangui

*COMMUNIQUE DE PRESSE DU G5*

Les membres du G5 – un groupe d’États et d’institutions partenaires de la République centrafricaine (RCA), félicitent le Gouvernement, ses partenaires nationaux et internationaux, pour leur engagement dans la lutte contre le coronavirus (COVID 19).

Alors que le pays, à l’instar du reste du monde, fait face à l’un des plus grands défis sanitaires de son histoire, ils suivent cependant avec une grande préoccupation les récents développements politiques en RCA. Dans ce contexte, les membres du G5 condamnent fermement toute tentative de déstabilisation des institutions de la République et incitation publique à la violence. Ils appellent tous les acteurs politiques et forces vives de la Nation centrafricaine à rejeter les actes, discours et manipulations de nature à compromettre l’ordre et la sécurité publique, et à s’abstenir de toute tentative d’atteinte aux institutions démocratiques et à l’ordre constitutionnel. Ils demandent également que, chaque fois que cela soit nécessaire, la justice soit administrée de manière impartiale et efficace, en assurant à tous les auteurs d’actes répréhensibles le respect des droits de la défense et à un procès équitable.

Les membres du G5 rappellent le mandat de la MINUSCA conformément à la résolution 2499, et invitent le Gouvernement, en étroite coopération avec la Mission, les garants et facilitateurs de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en RCA (APPR-RCA), à préserver la sécurité publique, protéger les populations civiles et à garantir le fonctionnement régulier des institutions.

Les membres du G5 insistent sur l’importance de la mise en œuvre de l’APPR-RCA, appellent les signataires à respecter leurs engagements en vertu de cet Accord et réitèrent leur soutien à la poursuite du dialogue entre tous les acteurs, afin de renforcer les mesures de confiance notamment dans le contexte de la lutte contre le COVID-19. Les membres du G5 réitèrent leur soutien à l’organisation d’élections inclusives, libres, transparentes, pacifiques et crédibles dans le strict respect du calendrier électoral et des dispositions constitutionnelles qui s’imposent à tous les acteurs, sans exception.

Bangui, le 21 avril 2020

Mme Lucy Tamlyn, Ambassadeur des Etats-Unis auprès de la République centrafricaine

M. Eric Gérard, Ambassadeur, Haut Représentant de la France auprès de la République centrafricaine
M. Vladimir Titorenko Ambassadeur de la Fédération de Russie auprès de la République centrafricaine

Mme Samuela Isopi, Ambassadrice, Cheffe de la délégation de l’Union européenne auprès de la République centrafricaine

M. Matias Bertino Matondo, Ambassadeur, Représentant spécial du Président de la Commission de l’Union africaine et Chef du Bureau de l’Union africaine pour l’Afrique centrale en République centrafricaine
M. Adolphe Nahayo, Ambassadeur Représentant du Secrétaire de général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) en République centrafricaine

M. Mankeur Ndiaye, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République centrafricaine et Chef de la MINUSCA

*M. Han Fraeters, Représentant résident de la Banque Mondiale en République centrafricaine*

La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire