Select your Top Menu from wp menus

Lobaye : M.Thibault Mamougbassio enlevé à Pissa par les éléments de la Garde Présidentielle aux ordres du Gangster de Bangui

Selon des informations en circulation actuellement sur les réseaux sociaux et en notre possession émanant de l’ancien ministre de la sécurité publique Jean – Serge Bokassa, président du Mouvement dénommé « Kodro Ti Mo Kozo Si » et membre du Mouvement « E Zingo Biani », il a été révélé qu’une équipe de la Garde Présidentielle qui prend ses instructions directement du Gangster de Bangui, vient d’enlever publiquement son cousin à Pissa, l’une des communes de la préfecture de la Lobaye, à 69 Km à l’ouest de Bangui sur la route nationale RN6,  au motif grotesque qu’il serait en contact avec les rebelles ou des hommes lourdement armés dont la présence depuis quelques temps  est signalée dans cette partie jadis paisible de ce qui reste encore du pays de B. Boganda. Ce jeune, Thibault Mamougbassio, a toujours vécu du commerce de bovin. Il a son attelage au marché de Pissa. Au moment où nous mettons sous presse, personne ne sait où il a été emmené.

De ces envahisseurs dont ce pauvre est accusé d’être l’un des membres, voilà ce qu’en dit l’un des jeunes activistes de la zone, le nommé Arnold Zémoniako, sur sa page Facebook, après une enquête et des témoignages recueillis auprès des villageois et des paysans de ladite localité :

« Des hommes lourdement armées non identifié ont fait irruptions dans plusieurs villages dans la Préfecture de la LOBAYE. Selon les témoignages recueillies auprès des habitants de ses villages, ses hommes armées parlent plusieurs langues national et international, ils disent a la population qu’ils ne sont pas venus pour terrorisé la population mais ils sont à la recherche des éleveurs peuls présent dans la localité. Ses habitants sont dans la terreur et terrorisé, Elles ne vaquent plus a leurs divers activités de subsistance. Ce qui est étonnant selon les habitants est que depuis ses hommes armées poursuivent ses éleveurs de bœuf il n’y a eu jusqu’à la aucun raccrochage entre eux bien que ses ravisseurs sortent souvent avec les bœufs de ses éleveurs peuls et vendent. Par ailleurs ont constate le déplacement massive de certains éleveurs peuls de leurs lieux de campement. »

Et celui – ci, de conclure son reportage et ses alléchantes révélations, en ces termes : « la Brigade de la Gendarmerie de PISSA n’a pas de moyens logiques nécessaires pour faire face aux problèmes et veiller à la sécurité de la population de sa circonscription, dixit le Commandant de Brigade ».

La rédaction

 

Related posts

Laisser un commentaire