Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : « Projet de Modification de la Constitution »: Mapenzi, Dimbélet et Koba franchissent le Rubicon et déclarent la guerre au peuple

« Il s’agira, dans le cas de notre pays de prendre en compte objectivement et uniquement la notion de force majeure dans l’amélioration de notre Constitution.
Quel que soit le système envisagé, la révision doit respecter les normes de procédures constitutionnelles.
L’introduction de la notion de force majeure dans la Constitution c’est une forme apparente de révision qui en réalité n’est pas une vraie révision. Il s’agit d’un réexamen en vue de son amélioration.
En tout état de cause, une modification partielle ou relative du texte Constitutionnel n’est ni une remise en cause des principes fondamentaux, ni une violation des limites matérielles de la Constitution. »

La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire