Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : « Projet de Modification de la Constitution »: le Coordonnateur du GTSC Gervais Lakosso met en garde le Gangster de Bangui et son Association de Malfaiteurs

DÉCLARATION DE MISE EN GARDE DU GTSC

Alors que tout le peuple attend avec impatience les mesures d’accompagnement que le gouvernement doit mettre en place pour l’aider à faire face dans les conditions optimales à la pandémie du coronavirus, le bureau de l’Assemblée Nationale vient de déclarer la recevabilité de la proposition de Loi portant modification de la Constitution en vue de proroger les mandats du Président de la République et des Députés.

Nous observons également que le Gouvernement gère avec un amateurisme inqualifiable la pandémie du coronavirus en cachant sa réalité au peuple, mettant ainsi en danger la vie de la nation.

Nous avons appris que le Gouvernement vient de retirer le permis d’exploration et d’exploitation de la société de droit canadien #Aurafrique qui a déjà investi plus de cinq cents milliards(500.000.000.000) de francs CFA dans le pays pour le remettre insidieusement à la société russe #Midas_Ressources dont les moyens d’opération ne sont pas claires.

 

Alors qu’il y a quelques jours des éléments Anti Balaka qui se réunissaient pour préparer le
processus DDRR ont été arrêtés et accusés de fomenter un coup d’état, le Chef d’Etat a reçu le 16 avril 2020, le mercenaire, chef de Guerre Nigérien Ali Darassa, arrivé de Gbokolobo dans un avion affrété par le Chef de l’Etat pour des raisons que tout le peuple ignore.

Il nous faudrait plusieurs pages pour faire la litanie des manquements et cas de haute trahison du régime de Touadera qui tient proroger son mandat pour achever son œuvre de destruction du pays.

Par la présente déclaration, nous mettons en garde les parlementaires véreux et récidivistes du tripatouillage de la Constitution et cette horde de charlatans que le Chef de l’Etat a, comme guides, contre les conséquences de leurs actes car le peuple centrafricain de ce jour ne le permettra pas.

Nous invitons le peuple épris de démocratie et de patriotisme à se tenir prêt afin de sauver le pays par nos actions citoyennes, des mains de ses bourreaux.

Centrafricaine, Centrafricain, l’heure est grave. Tenons-nous prêt à agir pour sauver notre pays.

Fait à Bangui, le 17 avril 2020
Le Coordonnateur
Gervais LAKOSSO

Related posts

Laisser un commentaire