Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : « Affaire ANE »: vers la traduction du président Touadéra devant la haute cour de justice pour haute trahison

Conférence de presse COD 2020

Le Porte parole du COD 2020, Me Nicolas Tiangaye, a lu les propos liminaires pour cette conférence de presse et le COD 2020 met en garde Le Président de la République sur un quelconque projet de modification de la constitution.

A la question de l’agora : Pourquoi la radio Centrafrique n’est pas conviée à cette conférence de presse.
A la question de l’agora de savoir pourquoi la Radio Centrafrique n’est pas conviée, le président de COD 2020 informe les professionnels des média que la TVCA et la radio sont nt toujours conviées mais malheureusement les autorités ont interdit que les reportages de l’opposition passent sur les ondes nationales. Ce qui justifie leur absence malgré leur bonne volonté.

La question de Guira FM de savoir que fera la COD 2020 si les députés adoptent le projet de la modification de la Constitution ?
Le président dit que la Cour Constitutionnelle sera saisie étant donné que celle-ci a déjà demandé à ces députés qui portent ce projet de l’arrêter vu les enjeux et l’impossibilité de ce projet.

Le porte parole de la COD 2020, Me Nicolas Tiangaye reprend la parole pour apporter quelques éléments de réponse aux questions des journalistes.

La prorogation du mandat du président de la République est d’une extrême gravité voire un coup d’état institutionnel qui risque d’ouvrir la voie à d’autres bandits.

La question de la Transparence sur la gestion des fonds de lutte contre Covid19 :

La COD 2020 s’interroge sur les actions menées par MCU qui distribuent les kits aux populations. Sur quels fonds, le MCU mène ces actions. D’où la transparence.

Question Hirondelle : Où en est-on avec le cadre permanent de concertation ?
Climat de collaboration entre opposition et COD 2020: Le président de la COD promet après rencontres avec les institutions d’aller vers le pouvoir sans espérer suite favorable parce que l’opposition a toujours été traitée d’ennemis.

Question de la justice : Maître Nicolas Tiangaye déclare : bientôt 40 ans j’exerce le métier d’avocat. Ce que nous vivons aujourd’hui, nous ne l’avons jamais connu dans le passé. Jamais un Chef d’état n’est intervenu dans les affaires judiciaires comme le fait Touadera. D’où urgence d’éveil des Démocrates.

Question de l’ANE: la position de la COD 2020 a évolué. Il n’est plus question de dénoncer la mise en place des démembrements plutôt la légalité et légitimité de l’ANE remise en cause
Pour le porte parole de COD 2020, l’ANE exerce dans l’illégalité au vu de la Constitution de 2016 qui stipule que toutes institutions en dehors du Sénat devrait être mises en place 12 mois après l’investiture du président de la République. Chose qui n’a pas été faite dans le délai.

Source Kadeï Kadéï Vox Centrafrique Kvca

La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :