Select your Top Menu from wp menus

RCA / Rwanda : le torchon brûle entre le Gangster roublard de Bangui et l’homme fort de Kigali

🛑🇨🇫💥🔥CENTRAFRIQUE💥🔥: LES ÉLÉMENTS DU CONTINGENT RWANDAIS DES CASQUES BLEUS AFFECTÉS A LA GARDE RAPPROCHÉE DE FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA LUI SERAIENT-ILS RETIRÉS ?

Après leurs deux escapades criminelles d’hier après-midi, vers l’une des résidences de l’ancien président de la République, au lotissement 100 Logements (DAMALA) et leurs dénonciations en très hauts lieux, des protestations ont pris le relais pour contraindre diverses instances. Elles auraient in fine pesé sur la nécessité du retrait des éléments du Contingent Rwandais des Casques Bleus MINUSCA affectés à la protection personnelle du président Centrafricain.
Les preuves bien documentées des deux déplacements de tous les dangers, d’hier après-midi, ont dû tout simplement convaincre sur le sérieux danger de dérapages, en cette période d’incertitudes politico-sécuritaires créées à dessein par les agissements de Faustin Archange Touadera et ses miliciens, de sa Garde prétorienne, formés à Malabo, Kigali, Rwanda et des recyclages #WAGNER, dans la région de Damara. D’abord, le premier mouvement des trois premiers véhicules, de 14h à 17h locales, avec leur drone déployé pour des prises d’images (reconnaissances du secteur en vue d’une opération…imminente), ensuite celui des quatre autres qui se sont confinés chez les religieuses du secteur pendant plus d’une heure, véhicules et éléments confondus, ont fini par dresser les résidents et des jeunes de cette commune Sortie-Nord de Bangui, qui se sont organisés aussitôt, craignant des actions nocturnes d’interpellation de l’ancien président François BOZIZÉ YANGOUVONDA. La nuit du mardi 07 avril 2020 ne fut donc point calme dans cette partie de l’agglomération Banguissoise.
Résultats. De toute cette journée du mercredi 08 avril 2020, le président Centrafricain, Faustin Archange Touadera, s’est retrouvé entre Centrafricains et Mercenaires WAGNER (#SEWA_SECURITY) pour ses déplacements dans la ville. Très gêné, comme s’il devait s’en expliquer, à ceux qui l’ont fréquenté de la journée, « Ces Rwandais ne sont pas du tout sérieux. Non seulement, ils cherchent à mettre le feu dans la ville, pensant me faire plaisir, mais ils veulent me faire chanter aux motifs que je n’aurais pas respecté des clauses d’Ententes signées récemment à Bangui, lors des passages du président Paul Kagame et de différentes personnalités Rwandaises. Kigali m’accuse très curieusement d’être l’initiateur d’accords entre le département des Mines et #Lobaye_Invest, bien que je ne sois pas ministre de ce Département. Pour eux la rétrocession de #Ndassima à WAGNER me tombe dessus…. »… Et de blablater jusqu’à faire monter sa tension vers 16h, locale, pour quitter précipitamment son Cabinet… Toujours sans ses éléments.
Tant pis pour le Petit Prince de Damara-Bangui.
Pour nous Centrafricains, nous souhaitons que cette mesure soit confirmée afin que Faustin Archange Touadera comprenne que les Casques Bleus ne sont pas là pour conforter son pouvoir, sa conception du Pouvoir Souverain Centrafricain, mais pour le maintien de la paix, susceptible de stabiliser la République Centrafricaine, dans le concert des Nations.
Bonne nuit, dans la tourmente moite de Bangui La Coquette#Faustinov !

Henri Grothe
Lu Pour Vous
La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :