Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : l’activiste politique Fari Tahéruka Shabazz et prisonnier personnel du Gangster de Bangui mis en liberté provisoire !

Le procès tant attendu est renvoyé au 22 avril moyennant la mise en liberté provisoire de notre très cher ami, Fari Tahéruka Shabazz. Bravo aux Maîtres Arlette Sombo Dibelet et Albert Panda pour leurs prouesses !

A l’instar de Socrate son devancier mis injustement en prison, Fari a plutôt accepté de faire face à la justice de son pays que de fuir honteusement. Les amis à Socrate lui proposèrent de s’évader de la prison, tout comme il est demandé aujourd’hui à Fari de trouver une entente avec l’autre dont on décide de taire le nom, mais, les deux Socrate et Fari portés par l’idéal de la justice acceptent courageusement d’y faire face, s’évader n’est rien d’autre que de la lâcheté, et les deux refusent d’être taxés de lâches.

Soutien total à Fari Taheruka Shabazz, le Socrate de notre génération.

Gildas De-Carême Benam

Related posts

Laisser un commentaire