Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : « Affaire Touadéra C/ Bozizé »: des éléments de Touadéra et du général Wanzet à bord des véhicules Peugeot désarmés par des Autodéfenses et pissant dans leurs culottes !

CENTRAFRIQUE💥🔥: LE CHEF OMER OROFÉI A PISSÉ SUR LUI TÔT CE MATIN À SASSARA…

Le pauvre Gendarme, se présentant dans un Gbaya approximatif, dit s’appeler #OmerOROFÉI, et se déclare, tout en pleurs être parent de ses assaillants.
« De grâce, par le Très Haut notre Dieu, mes parents, je suis des vôtres, Omer OROFÉI. N’en finissez pas ainsi avec Nous, mes hommes et moi. Nous ne faisons qu’agir sur instructions fermes de nos chefs, qui nous ont exigé de patrouiller ici, dans la zone. Nous n’avons pas d’autres instructions que celle ci. Mes éléments et moi n’avons pas d’autres instructions que de maintenir l’ordre par notre patrouille dissuasive. Comprenez-vous, s’il vous plaît…»
Tout autour d’eux, de ces véhicules Peugeot, dons Français, ils n’ont pas eu le temps de réaliser comment, à peine engagés dans cette voie menant à l’îlot des BOZIZÉ, ils ont été aussitôt encerclés comme tombés dans un guet-apens dressé par ces jeunes du secteur transformé en #Autodéfense. Pas du tout vociférateurs, disciplinés, ils ont laissé apparemment leur Chef s’adresser aux Gendarmes.
« Nous ne savons pas pourquoi vous tenez absolument à revenir ici nous provoquer. Nous vous demandons de nous remettre doucement, sans gestes brusques, vos armes et munitions, avant de reculer en ordre et sous notre surveillance, jusqu’à la grande route afin de rentrer chez Vous. Sinon, tant pis pour nous tous …»
C’est dans ce décor que Chef Omer OROFÉI abdiqua en pleurs, ses éléments tremblants.
Heureux dénouement, toutefois.
Une fois que les armes, munitions et grenades aient changé de mains, la gorge serrée, l’Adjudant Omer OROFÉI, de la Légion de la Gendarmerie Mobile, ordonna le #RepliTactique à ses éléments.
Ce n’est qu’ainsi qu’un peu avant 07h locale, les rares résidents encore dans le secteur reprirent leur souffle, la situation décantée.
Cet événement devrait faire réfléchir certainement Henri Wanzet, qui a dû rendre certainement compte et fidèlement à Ngrebada Firmin et Faustin Archange Touadera.
Très bonne chasse à l’homme !

Henri Grothe
Lu Pour Vous
La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire