Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : Le gouvernement encore hésitant sur les mesures drastiques contre la pandémie du coronavirus

BANGUI, 25 mars 2020 (RJDH)—L’exécutif centrafricain semble encore hésiter sur les mesures drastiques à prendre pour renforcer la prévention contre le COVID 19 dont quelques cas sont déjà enregistrés dans le pays.

Cinq cas de coronavirus confirmés et 725 personnes placées en isolement en Centrafrique en 12 jours, tel est le bilan actuel de cette pandémie dans ce pays qui n’est pas encore sorti d’une crise sécuritaire qui le secoue depuis 7 ans. Mathématiquement, la RCA enregistre 0,41 cas par jour, ce qui semble dérisoire or en réalité, la situation est plus qu’inquiétante de l’avis de nombreux spécialistes que le RJDH a pu enregistrés.

Dans son adresse à la nation le 14 mars dernier, le président de la République qui paraissait prendre au sérieux cette maladie, n’a annoncé que des mesures qualifiées de « peu courageuses » par un médecin qui a jugé de garder l’anonymat, « nous sommes de plein pied dans cette pandémie mais les mesures ne suivent pas », note cette source.

Dans un communiqué l’ordre des médecins a proposé des mesures drastiques comme pour signifier que celles du gouvernement ne sont pas à la hauteur du danger. En réalité, l’attitude actuelle de l’exécutif cache son hésitation à prendre les mesures drastiques comme la fermeture des écoles, des lieux de culte voire un confinement général comme l’ont fait des pays africains qui sont mieux avancés que nous sur le plan sanitaire. Craignant peut-être ce que diraient les uns et les autres demain, le président engage des discussions pour tâter le terrain d’où les rencontres avec les leaders religieux le 24 mars au palais. Les religieux comme l’ordre des médecins vont au-delà des mesures du gouvernement. Il est établi que la RCA n’a aucune capacité sanitaire opérationnelle pour faire face à cette maladie, le seul moyen pour ce pays, c’est la prévention.

Sans attendre et peut-être allant contre l’hésitation du gouvernement, des responsables ont pris des décisions de fermer écoles voire des lieux de culte pour minimiser le risque lié au coronavirus. Prendre des décisions au moment clé est essentiel en politique car après, on ne fait que récolter les dégâts. De sources proches de la primature, le président de la République pourrait annoncer des mesures fortes ce soir après avoir consulté plusieurs entités.

#RJDH

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :