Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : « Covid-19 »: Déclaration du Conseil National de l’Ordre des Médecins

DECLARATION DU CONSEIL NATIONAL DE L’ORDRE

 

Données importantes :

En une dizaine de jours, le nombre de cas d’infection à Corona virus dépistés dans notre pays est passé de 1 à 4.

Si à ce jour il n’a pas été enregistré des cas de transmission locale, cela ne saurait tarder, considérant que les trois derniers cas sont des compatriotes appartenant à des grandes familles et ont de ce fait du entrer en contact avec des  parents.

La faiblesse de notre plateau technique nous impose d’intensifier les mesures préventives, à l’exemple de certains pays tels que le Rwanda qui ont pris des mesures courageuses quoi que d’apparence excessive.

Le CNO note que nos hôpitaux ne disposent pas

  • de moyens de réanimation tels que les respirateurs,
  • de moyens adéquats de protection du personnel en nombre suffisant,
  • de local adapté pour accueillir les patients,
  • de spécialistes en réanimation ou en pathologies respiratoires en nombre suffisant,
  • d’infirmiers spécialisés en réanimation.

La liste des insuffisances est longue ; aussi nous estimons que « attendre la survenue de cas de contamination locale » pour prendre des mesures drastiques nous conduirait à la catastrophe.

Il convient aussi de rappeler les situations suivantes :

  • une salle de classe à l’université de peut recevoir jusqu’à 600 étudiants, assis côte à côté, c’est-à-dire ne respectant pas les consignes de prévention ;
  • Une église reçoit chaque dimanche jusqu’à 2000 membres assis à raison de 4 à 6 personnes au mètre carré ;
  • les vols commerciaux qui arrivent débarquent des compatriotes que nous ne sommes pas en mesure de mettre en quarantaine, malgré toutes les expériences vécues par d’autres pays,
  • Si les informations sont fondées, malgré les alertes, des personnes venant de l’extérieur, y compris des compatriotes sont facilement reçus par les hautes autorités du pays, les exposant ainsi au risque de contamination et de ce fait mettant le pays en danger;
  • Il manque de la rigueur au niveau du contrôle aux frontières ;

 

Objectifs généraux :

  • Limiter la diffusion massive du covid-19 dans la population
  • Préserver la santé du personnel soignant

Mesures générales :

Devant cette situation, le Conseil National de l’Ordre des Médecins, Chirurgiens-Dentistes et Pharmaciens encourage les autorités politiques à prendre des décisions courageuses visant à casser la chaîne de transmission du virus, et à empêcher l’importation de nouveaux cas notamment par:

  • L’interdiction de fréquentation des lieux de culte ;
  • La fermeture temporaire des établissements scolaire et universitaire;
  • La fermeture de l’aéroport avec suspension temporaire des vols commerciaux ;
  • L’interdiction des réunions au de la d’un certain effectif en salle ;
  • L’interdiction des cérémonies funéraire
  • L’arrêt des bus comme moyen de transport en commun
  • La limitation du nombre de passager à 3 dans les taxis
  • La limitation du nombre de passager à 1 personne sur les taxi-moto

 

Pour les soins :

  • Mettre en place au niveau de tous les CHU un centre de prise en charge des cas supposés
  • Valider l’utilisation de la Chloroquine et de l’Azithromycine comme moyen de traitement
  • Port systématique des masques lors des consultations
  • Lavage des mains systématique avant et après la consultation
  • Respect stricte de distance d’un mètre entre les patients dans la salle d’attente

 

Procédure face à un patient suspect :jusqu’à  preuve du contraire, tout patient  se présentant en consultation avec une toux sèche et une fièvre est considéré comme cas suspect

  • Isoler le patient du reste des malades,
  • Informer la cellule d’alerte (COUSP)

Telles sont les propositions émanent des médecins, chirurgiens-dentistes et pharmaciens à travers le Conseil National de l’Ordre.

Le Président

 

 Pr Boniface KOFFI

 

 

Related posts

Laisser un commentaire