Select your Top Menu from wp menus

Covid-19 : le gouvernement Ngrébada et l’Institut Pasteur de Bangui ont – ils menti sur les deux cas contaminés ?

Dans un live organisé ce vendredi par le compatriote Orenendji Césaire, l’artiste franco – centrafricaine Léonie Kangala et sa compagne, porteuses toutes les deux du coronavirus suite à des tests faits par l’Institut Pasteur de Bangui et à un communiqué dûment signé et publié par le ministre de la santé et de la population Dr Pierre Somsè, ont affirmé fort étonnement  souffrir plutôt de bronchite dès leur arrivée à Bangui.

Consultées par le médecin de l’ambassade de France, elles sont mises sous traitement d’antibiotiques mais ne souffrent pas formellement des symptômes du Covid – 19. Selon l’artiste Léonie Kangala qui a reconnu avoir participé aux festivités du 8 mars, serré beaucoup de mains et donné des baisers à la première dame, au premier ministre, au ministre de la famille et à beaucoup de hautes personnalités, cette très malheureuse et diffamatoire campagne est l’oeuvre du ministre de la santé et de la population visant à prouver l’existence de cette pandémie en Centrafrique, et à  en profiter pour extorquer dans les jours à venir  des fonds de l’OMS devant être mobilisés à cet effet et  alloués pour son éradication.

Si cette affirmation peut être plausible, car le gouvernement Ngrébada est confronté depuis longtemps déjà, du fait de sa mal – gouvernance avérée, à de très fortes tensions de trésorerie, il est cependant inadmissible qu’il puisse bénéficier à ce niveau de l’expertise objective, scientifique et sans équivoque  de l’Institut Pasteur de Bangui qui a confirmé dans un post publié ce vendredi 20 mars 2020 sur sa page Facebook les deux nouveaux cas sus – mentionnés. Alors, qui a aidé qui à mentir ? Et pour quelles raisons, donc ?

Ci – dessus, les publications de l’Institut Pasteur de Bangui et du ministère de la santé et de la population, afin que nul ne l’ignore :

« L’Institut Pasteur de Bangui a confirmé au laboratoire 2 nouveaux cas importés de Covid-19 le 19 mars 2020. Il s’agit de 2 femmes, françaises d’origine centrafricaine, âgées de 66 ans et 67 ans. L’une est arrivée par vol Royal Air Maroc du 4 mars 2020 et l’autre par vol Kenyan Airways du 5 mars 2020. Les sujets sont pris en charge avec toutes les dispositions pour la recherche et le suivi des contacts. #Centrafrique #Coronavirus #Covid19.

 »

La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :