Select your Top Menu from wp menus

Le FPRC devient maître de la ville stratégique de Ndélé

CENTRAFRIQUE : N’DÉLÉ PAS LOIN…DE BANGUI !

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le FPRC déplore la détérioration de la situation sécuritaire à N’délé, due aux actes de provocation des éléments armés du RPRC/PRNC et aux manipulations perpétrées par des politiques de Bangui qui, dans leur volonté de fragiliser le FPRC en procédant à son démembrement, agitent et emblématisent les ethnicités, et veulent replonger ainsi notre pays dans une série des conflits inter-ethniques.

Le FPRC réitère qu’il est dans une position de légitime défense et agi dans le but ultime de protéger les populations civiles innocentes qui, depuis le 1er septembre 2019, à Birao, sont menacées par les attaques de la coalition RPRC/PRNC/MLCJ, ainsi que leurs recrus Ndjadjawids.

Le FPRC reconnaît que les affrontements qui l’ont opposé aux combattants du RPRC/PRNC, à N’délé, en date du 6 mars 2020, ont fait des victimes ; parmi lesquelles un employé de la société de sécurité « Croisement », affecté en qualité d’agent de sécurité à la base de la MINUSCA N’délé, qui a été retrouvé mort dans des circonstances tragiques non encore élucidées.

Le FPRC présente ses condoléances les plus attristées à la famille de la victime, à la société de sécurité « Croisement » et à la MINUSCA. Il dénonce les actes de barbarie et se désolidarise de tous ceux qui violent le droit des conflits armés et attaquent les populations civiles innocentes, obstruent l’accès humanitaire et se livrent systématiquement à la destruction des maisons et au pillage systématique des biens meubles et immeubles.

Le FPRC demande qu’une enquête internationale indépendante soit faite afin que la lumière soit faite quant auxcirconstances de la détérioration de la situation sécuritaire dans la région du Nord-est. Pour le FPRC les attaquesdes populations civiles et les effractions répétées des infrastructures ou installations humanitaires dans la région du Nord-est par le RPRC/PRNC et leurs alliés MLCJ et Ndjadjawids ne doivent pas rester indéfiniment impunies.

Le FPRC se met à la disposition de la communauté internationale, en l’occurrence celle des Garants (UA et CEEAC) et du facilitateur (MINUSCA) de l’APPR-RCA, pour trouver ensemble des solutions idoines pour le rétablissement de la sécurité et, ainsi, de la paix.

Le FPRC appelle la population de N’délé à la retenue, de garder son calme, d’éviter les actes de représailles et, surtout, de collaborer avec la MINUSCA en lui facilitant l’accès et la libre circulation pour l’exercice de son mandat :celui de protéger la population civile sans aucune discrimination.

Fait à Bangui, le 07 mars 2020
Aboubakar Siddick Ali
Porte-parole du FPRC

La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire