Select your Top Menu from wp menus

CENTRAFRIQUE: FAUX ET USAGE DE FAUX DANS LA DÉLIVRANCE DES PERMIS DE RECHERCHE ET D’EXPLOITATION DES DIAMANTS ET OR: LES TERRIBLES RÉVÉLATIONS DE L’EXPERT LAURENT-BARTHELEMY BODINGUÉ-VENDREDI

CENTRAFRIQUE: FAUX ET USAGE DE FAUX DANS LA DÉLIVRANCE DES PERMIS DE RECHERCHE ET D’EXPLOITATION DES DIAMANTS ET OR: LES TERRIBLES RÉVÉLATIONS DE L’EXPERT LAURENT-BARTHELEMY BODINGUÉ-VENDREDI
Né à Boda, la principale zone minière de la préfecture de la Lobaye située au sud du pays, à 196 km de la capitale Bangui, l’homme y a grandi, a commencé à exercer comme orpailleur, artisan puis exploitant minier, démarcheur auprès des collecteurs et Bureaux d’achat de diamants à Boda ainsi que dans les préfectures minières de la Mambéré-Kadéi et de la Sangha-Mbaéré à l’Ouest du pays, puis à Yaloké, zone minière de Guézéli dans la préfecture de l’Ombella-M’Poko où il a tissé de solides relations qui lui ont permis de convaincre les populations locales à mettre en place le système d’auto-défense traditionnelle contre les extrémistes sélékas (ce qui sera récupéré politiquement pour devenir le Mouvement anti-balaka qui a commis les mêmes péchés et errements que la coalition séléka), et par moment indicateur (ou informateur) bénévole des Brigades minières et des directions régionales des mines, du sud-ouest et de l’ouest du pays, Vendredi-Bodingué Laurent Barthélemy n’est pas un inconnu des milieux miniers des zones précitées ni du département des Mines et de la géologie.
Avec l’éclatement des affaires de Bozoum, de Yaloké et la corruption avérée de certains députés révélée par l’affaire de l’opérateur économique chinois pour laquelle le député Jean-Michel Mandaba sera traduit devant la Haute cour de justice comme l’ont décidé ses collègues députés en plénière, Laurent Bodingué n’accuse que ses compatriotes centrafricains et non ls étrangers comme aiment le faire les autres, et notamment le pouvoir à travers ses débats radiodiffusés particulièrement orientés contre la France, la Minusca, et que sais-je encore.
Laurent Bodingué accuse directement le DG des Mines d’être le cerveau de la mafia qui a éclaboussé plusieurs personnalités nationales depuis quelques temps.
Pour mémoire et afin que nul n’en ignore, voici son document-réquisitoire avant la lettre.
Jean Bedel Dinga-Kpilè
Source: MEDIAS+
NB: « Les fossoyeurs de la République dans le secteur minier », document de Laurent Bodingué va être posté bientôt.

Related posts

Laisser un commentaire