Select your Top Menu from wp menus

Kribi  accorde une réduction tarifaire de 30% aux opérateurs centrafricains

 

Cameroun : Le port de Kribi  accorde une réduction tarifaire de 30% sur les marchandises des opérateurs centrafricains

 

KRIBI, le 17 février 2020 (RJDH)—Pour importer ou exporter ses biens de consommation, la République Centrafricaine (RCA), pays enclavé utilise le Port de Douala ou celui de Kribi. Ainsi face à la concurrence et afin d’inciter les acteurs du secteur, le Port de Kribi a décidé d’accorder une réduction tarifaire de 30% aux opérateurs économiques centrafricains. Cette décision fait suite à la mission de prospection commerciale du Conseil Centrafricain des Chargeurs (CCAC) effectuée le 31 janvier 2020 au port de Kribi (Sud-Cameroun).

Selon la déclaration d’une autorité portuaire rapportée par investiraucameroun.com, « on peut citer le rabattement de 30% sur les marchandises, de 25% sur l’acconage et de 75% sur les pénalités de stationnement » en faveur des opérateurs centrafricains.

Hausse de volume marchandises en provenance ou à destination de la RCA:

La République Centrafricaine constitue une source en devise pour le Port de Kribi qui a noté que « le volume de marchandises en direction ou en provenance de la République Centrafricaine (RCA) affiche une progression de 991 EVP (mesure de conteneur qui regroupe à la fois les conteneurs de 20 pieds et de 40 pieds) en 2019 contre 386 EVP en 2018. L’ensemble des échanges représentant une augmentation de près de 70% par rapport à l’année 2018. L’ensemble de ces échanges ont été le fait de clients bien connus de RCA tels que Timberland Industries ; Vicwood RCA ; Tahnry RCA ; Socimco ; Sinfocam ; la Centrafricaine des bois ».

Ajouté à cette réduction, les autres mesures incitatives sont « une réserve foncière de plus de 15 hectares et la mise à disposition d’espaces à usage de bureaux pour les services douaniers de la RCA », a rappelé investiraucameroun.com, un site d’information économique du Cameroun.

Pour sa sécurité économique, la RCA devra encourager le trafic fluvial RCA-Congo-RDC:

Pour ses besoins vitaux et pour son économie, le Centrafrique est tributaire des ports camerounais de Douala et de Kribi. Cependant, l’insécurité sur le corridor Bangui – Douala entretenue par les groupes armés qui avaient bloqué en mars 2019 cet axe du réseau communautaire de la CEMAC est révélatrice des menaces sur l’économie centrafricaine. Alors, face à cela, les autorités centrafricaines ont intérêt a aussi encouragé le trafic fluvial RCA-Congo-RDC.

Fleury Agou

Related posts

Laisser un commentaire