Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : l’ouvrière Nicole Namsé née Ngaïkosset a succombé finalement à ses blessures

Gravement brûlée, à la veille des festivités du réveillon 2019, suite à l’incendie criminel de sa maison, peu de temps seulement après le retour inopiné de l’ancien président François Bozizé Yangouvonda dans la capitale centrafricaine, admise ensuite pendant plusieurs jours pour des soins intensifs à l’hôpital communautaire de Bangui et autorisée finalement à rentrer chez elle, il y a à peine quelques semaines, Madame Nicole Namsé, née Ngaïkosset, présidente à la mobilisation des femmes du KNK, vient malheureusement de succomber à ses blessures.

La rédaction du journal du Letsunami.net dénonce ce crime politique dont doit immédiatement s’auto- saisir le procureur de la République Laurent Lengandé, défenseur des faibles et en charge de l’action publique, pour que les auteurs et complices de  cet acte manifestement crapuleux, minutieusement préparé, planifié et exécuté, selon des informations en notre possession, soient identifiés, traqués et traduits en justice, et présente par la même occasion toutes ses condoléances les plus attristées à sa famille, ses enfants, ses amis, parents et connaissances, sans oublier son organisation politique, le Kwa Na Kwa, dont elle vient d’être l’un des martyrs, pour son engagement, son courage et sa détermination à la cause de la démocratie.

La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire