Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : l’incompréhensible soutien du régime de Bangui aux instigateurs des campagnes diffamatoires contre certains fonctionnaires de la Minusca

FAUSTIN ARCHANGE TOUADÉRA N’AURA PAS FINI DE NOUS SURPRENDRE. SANS DOUTE QU’IL TIENT À NOUS ENCULER TOUS, JUSQU’AU DERNIER, MÊME CEUX À QUI IL DOIT TOUT…

Éffaré, j’ai lu, dans un fil de discussions d’un post de Lanceur D’alerte Wazingolé, ceci <<Faux. Montage grotesque !>> Contesta un des parents de Faustin Archange Touadera, ci-devant haut fonctionnaire, DG d’un Institut financé par les partenaires au développement, l’Icasees.
Pour ce DG de la République, des images montrant copain-copain deux ministres du Gouvernement Ngrebada Firmin soutenant par leurs présences et conseils (à l’apaisement) ne seraient que de grossiers montages, sans doute un énième #FakeNews des #MalIntentionnés, bien qu’elles proviennent d’une association très proche du président de la République, Chef de l’État Centrafricain, Faustin Archange Touadera, le Mouvement des Patriotes Centrafricains pour la Paix-MPCP.
De deux choses l’une, pour notre DG, soit il croit nous distraire, esquivant ainsi de se prononcer sur les conséquences de ces apparitions en soutien à des manifestants anti-MINUSCA, soit il est tout simplement sérieux dans sa posture affichée. J’espère, tout simplement que depuis cette matinée, le DG a eu le temps de s’enquérir de la situation entre-temps, pour savoir que ces images ne sont pas du tout trafiquées.
Réelles ces images le sont.


Maintenant, je me ferais un devoir de rappeler à tous ce que nous avons subi sept ans plus tôt, un mercredi 26 décembre 2012. Des associations proches du Parti Kwa Na Kwa avaient organisé une manifestation de protestation contre la France, qui avait très mal tourné. L’Ambassade de France a été caillassée, des vitres brisées, aucun membre de l’Ambassade blessé, fort heureusement.
Conséquences cumulées sur la période août 2012-mars 2013, au terme de la 2è année du 2è mandat du leader du Kwa Na Kwa, la #SÉLÉKA rentra dans Bangui La Coquette, en dépit des présences militaires Française (#BOALI) et Africaines (#FOMAC).
À sept ans plus tard, la situation s’est aggravée et malgré les appels au calme (Communiqués de Kwa Na Kwa et des partenaires CEEAC-UA-UE-France et USA), cette fois-ci, ce sont deux ministres qui se déplacent pour soutenir des associations proches du #MCU et de Faustin Archange Touadera, manifestant contre la MINUSCA, ce que le Gouvernement de la Centrafrique n’a jamais toléré pour la #SociétéCivile.
En réaction à ce double jeu de Faustin Archange Touadera contre les représentants de la Communauté internationale au chevet de la #RCA, que serait l’attitude à venir de la MINUSCA face aux situations de Birao (République centrafricaine)#Bria et Ndélé ?
Pourquoi n’apprenons-nous pas de nos erreurs du passé ?
Certains me diront que la présence des ministres aurait permis d’éviter des fâcheux dérapages, comme ce fut le cas il y a sept ans. Si le Gouvernement de la Centrafrique préfère s’agiter dans la rue que d’emprunter la voie diplomatique pour résoudre les questions que posent le comportement de certains membres de la MINUSCA, alors je leur donne rendez-vous à … Très bientôt !
@grothe2

Lu Pour Vous

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :