Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : « DESS ou Master 1 et 2 »: de sérieux doutes sur le diplôme du ministre des finances et du budget Henri Marie Dondra

Guy Kofrenze Tra Kazimon,

En France, le décret n° 2002-482 du 8 avril 2002 portant application au système français d’enseignement supérieur de la construction de l’Espace européen de l’enseignement supérieur a défini une architecture des études en trois grades : licence, master et doctorat (LMD), conformément au #ProcessusDeBOLOGNE fixant à l’année 2010 l’achèvement de la construction d’un Espace européen de l’enseignement supérieur devant répondre à six grands objectifs.
Selon un cahier de charges bien précis, les établissements d’enseignements supérieurs Français, à l’exemple de leurs homologues Européens, devaient se soumettre à la décision Européenne d’homologation des formations et des diplômes.

La question est de savoir si l’Université Catholique de Lille (la #Catho de Lille) avait-elle pu s’inscrire dès la rentrée universitaire 2002/2003 dans ce processus en obtenant l’agrément du ministère de l’Éducation nationale Français.

Qu’à cela ne tienne. Des confusions entretenues par vous (collectif) demeurent quant à la véracité de ce que vous nous opposez. Celui que vous défendez serait titulaire d’un MASTER Finances de l’Université Catholique de Lille, qu’il aurait fréquenté en délocalisation à #Cotonou (Bénin), dans les locaux de la CEPIB Formation, avec à l’appui deux photos d’une soutenance de mémoire de Master de Finances (DESS),matérialisée sur un tableau noir d’une salle quelconque. Le problème avec vous (collectif) c’est que vous teniez à ce qu’on avale sans sourciller vos arguments épineux.

Des échanges que nous avons eus hier soir, vous n’arrivez pas à admettre qu’il y a un os dans la dénomination et le niveau du diplôme qu’aurait obtenu votre parent. Si le CEPIB Formation affiche sur son site officiel qu’il forme ses étudiants à des diplômes de différents niveaux post-bacs parmi lesquels figurent le DESS et le MASTER, cette université privée Béninoise précise que leur DESS est du niveau du 2è Cycle à la différence de leur MASTER, qui est un diplôme de 3è Cycle; c’est eux qui le disent sur leur site web (https://www.excelafrica.com/2011/02/03/cepib-formation/), dont les captures d’écran sont jointes ici.

Alors comment peut-on s’inscrire et soutenir à Cotonou un DESS CEPIB Formation et le faire valider en tant que MASTER par la Catho de Lille, à des milliers de bornes.
C’est vous qui nous avez dit << qu’ il s’agit de l’Université de Lille délocalisée au Bénin comme font certaines Universités françaises. Il s’agit d’un double diplômes.>>

Vous constateriez, sans doute que je suis allé à l’essentiel. Comme je vous le conseillais hier soir, il aurait fallu scanner les documents offerts aux scrutateurs publics pour en attester la fiabilité, en cela vous manquez de sérieux.

Vous seriez tout aussi d’accord avec moi que la question n’est pas celle d’une compétence acquise mais plutôt celle de la vérité sur un CV déclaré et maintenant contesté, dont vous vous débattez à confirmer. Comprenez donc que #PierreBÉRÉGOVOY ou #SékouTOURÉ n’ont pas eu besoin d’arranger leur CV pour paraître aux yeux des consciences faibles.
@grothe2

Lu Pour Vous

La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire