Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : le président du MLPC Martin Ziguélé et toute sa délégation en sécurité à Bocaranga sous protection de la Minusca

Le président du MLPC Martin Ziguélé avec  toute la délégation qui l’accompagnait, dans une mission de restructuration et  de redynamisation des organes de base de son parti politique,  est tombé dans une embuscade, ce lundi 10 février 2020, à 19 km de  Bocaranga en allant vers Ngaoundaye, nous ont rapporté des sources proches de sa famille. 

Alors qu’il progressait en convoi, l’ennemi public numéro 1 de tous les seigneurs de guerre, sans exception, pour avoir à maintes reprises  appelé au recours à la force contre leurs positions, s’est retrouvé nez – à – nez à une barrière illégale, érigée par des hommes lourdement armés. Des bandits de grand chemin qui ne seraient pas formellement  identifiés comme appartenant aux 3R , mais plutôt à d’autres forces non conventionnelles qui sont venues occuper toutes les anciennes positions, abandonnées par les voleurs de bœufs à la solde de Siddiki, suite aux opérations menées contre eux par la Minusca, en réaction aux dernières tueries de mai 2019 de Koundjili, Lémouna, Djoum – Djoum et Bohong, ont soutenu ces sources.

Après quelques minutes de pourparlers entre les militaires centrafricains qui assuraient sa sécurité et les nouveaux  occupants des lieux et de cette partie du pays de B. Boganda, un consensus de repli ou de retrait  a été obtenu sans qu’un seul coup de feu n’eût été tiré. Au moment où nous mettons sous presse, le député de Bocaranga se trouve présentement dans la ville, sous protection des soldats onusiens de la Minusca.

Affaire à suivre…..!

La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire