Select your Top Menu from wp menus

Togo/RCA : annulation de l’accord de coopération en matière d’exemption de visas pour non – respect des engagements par la partie centrafricaine

le Dimanche 29 juillet 2018 à 19:06

Les ministres togolais des Affaires étrangères, le professeur, Robert Dussey, et centrafricain, Charles Armel Doubane, ont signé, ce dimanche, 29 juillet, à Lomé, un document qui consacre leur marche bilatérale vers l’intégration. Il s’agit d’une première étape sans laquelle le reste du processus de rapprochement ne peut avoir de consistance. Désormais, plus de visa pour aucun des citoyens des deux pays à quelque niveau que ce soit. En marge du Sommet de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) et de la CEEAC (Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale) sur le terrorisme et l’extrémisme violent que le Togo, organisera, lundi, 30 juillet, à Lomé, les ministres des Affaires étrangères du Togo, le professeur, Robert Dussey, et du Centrafrique, Charles Armel Doubane, ont opté pour la facilitation des échanges de personnes et de biens entre les deux pays (notre photo). C’est ainsi que les ressortissants du Togo et du Centrafrique, détenteurs de passeport diplomatique, de service ou ordinaire, pourront, désormais, entrer, sortir ou transiter via l’un des deux pays, sans visa. Avant, il fallait débourser une certaine somme d’argent avec une perte de temps en prime à cause de la demande de visa, pour obtenir le fameux sésame. Maintenant, les ressortissants de l’un des deux pays pourront aller dans l’autre pays comme une lettre qu’on envoie par la poste. Cette démarche concrétise le rapprochement qui existe depuis quelques années entre le Togo et le Centrafrique. Hormis la très bonne tenue qui caractérise les relations entre les présidents, Faure Gnassingbé et Faustin Archange Touadéra, on note, aussi, que le ministre togolais des Affaires étrangères, est un Centrafricain de cœur qui avait passé sa tendre jeunesse dans ce pays dont il maîtrise (parfaitement) la langue nationale, le sango. On note, aussi, que le président, Faustin Archange Touadera, séjourne depuis quelques heures à Lomé où il est venu participer au Sommet CEDEAO/CEEAC sur le terrorisme et l’extrémisme violent. La signature d’exemption des visas de toutes catégories est la première étape de la marche vers le rapprochement entre les deux pays. La suite arrive.

D’un de nos envoyés spéciaux à Lomé (Togo)

La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire